Flash

Ils se comportent en cette période de mercato comme des petits Roi. Les joueurs leur appartiennent, ils ont droit de décider par où tel ou tel autre joueur peut aller jouer. Ils, ce sont les agents sportifs qu’on appelle communément les agents des joueurs pour qui la Fédération congolaise de football association (FECOFA), tape du poids sur la table pour dire que trop c’est trop.

«Les joueurs sont des sociétaires des clubs. Ils n’appartiennent pas aux individus. Le Règlement du Statut et du transfert du joueur est très explicite sur toutes les questions liées aux opérations de transfert», s’est-t-elle adressée à ses entités subdélégataires, lundi, à travers une correspondance.

La Fecofa a donc menacé et mis ces fameux agents des joueurs en garde en ce qui concerne l’application stricte du règlement et du transfert de joueur. Elle dit avoir constaté ce dernier temps, les irrégularités çà et là, constituant un activisme nocif dans les milieux du football, où les ‘‘agents des joueurs’’ font miroiter les talents congolais le bonheur plus que parfait des contrats juteux dont ils détiennent, eux-mêmes, les conditions d’applicabilité.
Les agents des joueurs, faut-il le dire, ne font plus autre chose si ce n’est que de courir derrière les joueurs pour leur proposer le bonheur ailleurs. La semaine passée, c’est Glody Likonza et Arsène Zola qui ont failli abandonner leur du Tout-Puissant Mazembe Englebert, pour l’Angola à cause toujours de ces agents des joueurs qui ne permettent plus aux athlètes d’avoir leur moral tranquille. Pour ces agents, le bonheur est toujours ailleurs. C’est comme ça que V.Club rappelle-t-on, a perdu presque toutes son équipe il y a deux ans avec le départ massif de ses cadres.

Et comme chaque chose à un début et une fin, la Fecofa se lève pour remettre de l’ordre dans sa boutique. Elle dit que dans le souci de promouvoir et préserver des standards éthiques élevés dans les relations entre clubs, joueurs et tierces parties, et aussi respecter les exigences de la bonne gouvernance, et les principes de la responsabilité financière, les agents des joueurs doivent savoir que les joueurs appartiennent plutôt aux clubs, et non à eux, des individus . Le Règlement du Statut et du transfert du joueur est très clair, interpelle la Fecofa, qui, en tout cas, veut mettre fin à ce qu’elle appelle des « magouilles » qui seraient à la base d’un bon nombre de litiges enregistrés dans ce secteur d’activité.

Pour ce qui concerne les agents de joueurs de nationalité étrangère, ils ne peuvent exercer dans l’espace du championnat congolais qu’avec une autorisation expresse dûment signée par le président de la Fédération en sus de la carte d’agent de joueurs acquise ailleurs. Et, ils sont tous tenus au strict respect des dispositions du Règlement sur la collaboration avec les intermédiaires de la Fédération internationale de football association (FIFA). Les contrevenants ne s’en prendront qu’à eux-mêmes.

Par ailleurs, la Fecofa promet de publier dans un bref délai, la liste officielle des agents de joueurs reconnus et en droit d’exercer en RDC, afin de permettre un véritable contrôle et une plus grande transparence au niveau des transferts des joueurs.

EG

 

 

Pin It

Statistiques

10639153
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
23313
28097
213779
10237135
679268
852369
10639153

Your IP: 18.210.11.249
2020-10-25 21:36

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg