Une bataille des titans a été observée lors de l’élection de la nouvelle équipe de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi, opposant dans la compétition le candidat de Jean-Lucien Bussa, Autorité Morale de la Convention des Démocrates (CODE), et celui de Jean-Pierre Bemba Gombo, quant à lui, Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

A finish, rapporte des sources proches du camp gagnant, à savoir la CODE, c’est Milongo Makobo-Nolo qui est désigné comme Président de l’Assemblée provinciale de cette agglomération, élu avec dix-huit voix contre sept de son adversaire, sur les vingt-sept élus provinciaux qui composent cette Assemblée.
En effet, au milieu du regroupement politique CODE, l’ambiance est festive d’autant plus que l’élection d’un des leurs, à la tête de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi, garantira davantage le pouvoir que devra exercer Jean-Claude Mabenz, Gouverneur de province et lui aussi membre de la CODE.
A ce stade, la CODE aura la main mise totale sur ces deux institutions et pourra appliquer un modèle du leadership exemplaire, tel que tracé par leur Autorité Morale Jean-Lucien Bussa Tongba, Membre de la plateforme politique Front Commun pour le Congo.

Plan de développement du Sud-Ubangi
Maintenant que les ‘’Bussiste’’ estampillés FCC ont le contrôle total de la province du Sud-Unangi, celle-ci connaîtra son décollage dans tous ses secteurs, rassure certains analystes proches de cette famille politique.
S’étant forgé un leadership par la lutte et parfois dans des circonstances très douloureuses, Jean-Lucien Bussa et ses adeptes entendent lancer un plan de développement de la province en toute quiétude.

John Ngoyi