Flash

BAN2

 

 A l’occasion de la célébration annuelle de la ‘‘Journée Ecobank’’, célébrée cette année le 22 octobre, le Directeur Général de l’Ecobank RDC, M. Jean-Baptiste Siaté, et toute sa délégation ont procédé à la remise officielle des dons au Complexe Scolaire Bon Départ/Limete, dont Dr Yoko Christiane Maillet en est l’estime Promotrice. Conçus dans toute la finesse possible, ces dons consistent en la réhabilitation et l’équipement de la salle polyvalente ainsi que de la kinésithérapie de cet établissement scolaire qui assure un enseignement inclusif en RDC, par la prise en considération des enfants souffrants d’autisme. Cette cérémonie officielle s’est tenue ce mercredi 20 octobre 2021, au siège du C.S. Bon Départ, situé à la 1ère rue Limete/Industriel.

Satisfecit

Dans son mot de remerciement prononcé à cette occasion, Dr Yoko Christiane Maillet a de prime abord relevé que c’est depuis plus de 30 ans, à ce jour, que le Complexe Scolaire Bon Départ a été créé et que toute l’équipe, collaborant avec elle, s’active d’arraches-pieds dans l’encadrement des enfants qui ne sont pas faciles à gérer, mais qu’eux ils aiment bien. Elle a déclaré, en effet, que ce geste posé par Ecobank RDC est un encouragement aux efforts consentis dans la scolarisation et l’encadrement des enfants, en particulier ceux souffrant d’autisme, dont le nombre fulgure depuis quelques années en RDC.

«Nous remercions Ecobank d’avoir choisi cette année notre école pour leur projet de financement. Nous en sommes fiers et cela nous encourage personnellement et encourage l’équipe de Bon Départ qui, depuis plus de 30 ans, se donne corps et âme à encadrer ces enfants qui ne sont pas faciles, mais qu’ils aiment bien», a affirmé tout haut la Promotrice du C.S. Bon Départ. A l’intention de ses donateurs, Dr Yoko Christiane Maillet a exprimé la qualité des travaux effectués dans la salle polyvalente et la salle de kinésithérapie.

Selon elle, ces travaux de réfection apporteront de la lumière et de la joie à l’école, et a conclu que les enfants y scolarisés les apprécieront énormément. «Le matériel apporté est bien réfléchi et constitue une très bonne ajoute à l’équipement existant. Il sera apprécié à la fois par les enfants, leurs parents et les enseignants. Au nom du Centre Bon Départ, nous remercions très sincèrement Ecobank», a clos Dr Yoko Christiane Maillet, dans son discours.

Mot du DG

A son tour, après avoir visité les salles réaménagées avant la coupure du ruban, et son court passage dans quelques salles de classe pour échanger avec les élèves de Bon Départ, Jean-Baptiste Siaté a expliqué le contexte qui justifie la remise de ces dons, symbole de leur participation aux actions diligentées dans cet établissement scolaire. «En tant qu’Ecobank, Banque Panafricaine, nous avons le devoir de retourner l’ascenseur aux communautés qui nous accueillent. Dans chaque pays où nous sommes installé, nous avons au cours du mois d’octobre une journée spéciale dénommé ‘’Journée Ecobank’’ au cours de laquelle nous posons un acte citoyen, un acte social à l’endroit des communautés qui nous accueillent», a-t-il dit.

Il a renchéri ses propos en déclarant qu’il est de bon cœur de remercier ces communautés qui leur concèdent l’espace pour exercer leurs activités et leur confient leurs fils pour intégrer leur personnel. Reconnaissant, par ailleurs, que ce geste ne peut combler tous les besoins du CS Bon Départ, le DG d’Ecobank RDC a précisé qu’il n’est pas question d’une dernière action en leur faveur et s’organiseront pour revenir les prochaines fois.

Vibrant appel

Intervenant en premier lieu, pour prononcer le discours de bienvenu, le Chef d’Etablissement du CS Bon Départ, M. Trésor Kitata Mapela, a lancé un appel pressant aux pouvoirs publics et aux personnes de bonne volonté, pour soutenir la cause des enfants avec autisme et les autres handicaps.

L’autisme, décrit-il, est un trouble neuro développemental apparaissant avant l’âge de 3 ans et se traduisant par les difficultés dans la communication et les interactions sociales, les caractères restreints et répétitifs des comportements et des intérêts. Les garçons seraient les plus touchés par l’autisme, ce qui cause un handicap mais encore mal connu et mal pris en charge, en Afrique en général.

Par conséquent, pour garantir à ces enfants des chances d’épanouissement en dépit de leurs difficultés, Dr Yoko Christiane Maillet, médecin-logopède, a eu l’initiative de créer en 1986 un centre qui devrait prévenir la perturbation et assurer la scolarisation de ces enfants. Ses missions sont, entre autres, de recevoir en consultation ou en entretien les enfants dits à problème, dans le but de détecter, de corriger le plus rapidement possible les différentes anomalies qui les attaquent, les scolariser en leur donnant un enseignement spécialisé, les insérer dans la société et impliquer leurs parents dans leur prise en charge.

John Ngoyi

Pin It

Statistiques

19730469
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5734
13972
43883
19596772
93262
417380
19730469

Your IP: 54.227.97.219
2021-12-08 09:14

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg