Flash

BAN2

 

Depuis l’avènement de la pandémie à COVID-19 en RDC, la sensibilisation des populations demeure un des moyens efficaces pour lutter contre ce fléau  qui a ôté la vie à des millions des gens.  Véritable partenaire du Ministère de la Santé, SANRU asbl s’est lancée dans la sensibilisation de masse afin de lutter contre la pandémie de Covid- 19 en République Démocratique du Congo. Ayant impliqué 35 zones de santé de la ville-province de Kinshasa, l’asbl a mobilisé également les Relais communautaires (RECO) dans le cadre de cette sensibilisation. 108 Relais communautaires ont déployé sur terrain pour sensibiliser dans la zone de santé de Barumbu de porte-à-porte et dans les lieux publics.

A en croire l’Animateur communautaire (AC) de la zone de santé de Barumbu, Crispin Mputu, il était important de conscientiser la masse sur le respect des gestes barrières ainsi que le comportement à adopter dans ce contexte de la crise sanitaire mondiale. «Nous avons utilisé la sensibilisation de porte-à-porte et la sensibilisation dans les lieux à forte concentration notamment, les marchés et carrefours», s’est-il confié. Ce travail qui se fait au quotidien, a permis à ces RECO de sillonner dans les 9 aires de santé de cette commune de Barumbu pendant six mois d’intenses activités jusqu’à ce jour. Grâce à leur mégaphone, ils ont passé le message pouvant amener la population à ne pas adopter un comportement à risque, en portant correctement le masque, en se lavant régulièrement les mains et utiliser le gel hydro alcoolique, tout en respectant la distanciation sociale.

Parlant de l’activité, AC Crispin Mputu a admis l’apport des Infirmiers titulaires (IT) des aires de santé qui ont réceptionné tous les cas suspects sur terrain, en faisant la synthèse des rapports journaliers de relais qui ont été ensuite transmis au bureau central de la zone. Pour ce qui est des difficultés rencontrées, ces RECO ont eu à faire face à la résistance de certains ménages où ils étaient carrément chassés pour motif de dérangement, le doute manifesté par certains sur l’existence de la maladie. Malgré cela, le travail s’est fait sur terrain, quand bien même qu’ils étaient parfois aussi sujets de menace. «Cette résistance s’est manifestée également lorsque nous voulions filmer ou photographier en étant sur terrain. Beaucoup ont refusé, pensant que nous allons vendre ces photos et images, alors que les autorités en ont besoin pour voir comment est- ce que nous travaillons», a déclaré l’accompagnateur communautaire.

Une autre difficulté est qu’au bout de ces six mois, ils avaient connu la rupture de stock, particulièrement de canevas de rapportage journalier, même s’ils ont reçu un bon nombre d’outils, a reconnu l’AC. Aussi, le retard de paiement de la motivation a fait que «nous étions en train de booster et le travail est accompli parce qu’ils sont des patriotes et volontaires», a-t-il indiqué.

Au cours de cette sensibilisation, la population a manifesté le désir de voir le gouvernement distribuer gratuitement les masques, du gel hydro alcoolique et les kits de lavage à main. Après la formation des formateurs des cadres du Bureau central de la zone de santé de Barumbu, il y a eu également des formations au niveau de chaque aire de santé.

Pour se protéger, chaque relai communautaire était doté de kit de protection individuelle et autres (mégaphone, canevas de rapportage, chasuble, piles) afin de mener confortablement leur sensibilisation.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

19730601
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5866
13972
44015
19596772
93394
417380
19730601

Your IP: 54.36.148.65
2021-12-08 09:29

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg