Flash

BAN2

 

 

Quid de la publication du gouvernement ?

Félix Tshisekedi-Sama Lukonde : l’espoir du peuple en voie de s’envoler 

 

 

La publication du nouveau gouvernement de Sama Lukonde va, au fil de temps, planter le décor d’un scepticisme au développement de la République Démocratique du Congo pendant le temps restant du mandat du Chef de l’Etat,  Félix Tshisekedi Tshilombo. L’attente devient longue et inquiète plus d’un millier d’observateurs. L’on se croirait avoir à faire à la parousie.

Décidément, depuis la fin de la coalition entre le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo et son Prédécesseur Joseph Kabila Kabange, les choses semblent tourner en rond, et même être nivelées vers le bas au regard de la situation sociale, économique et sécuritaire que traverse le pays. Après la nomination de Sama Lukonde à la tête du gouvernement en gestation dit de l’Union Sacrée de la Nation, nombreux sont ceux qui espéraient assister à un changement dans un délai convenable, mais hélas, les intérêts des politiques congolais ont visiblement pris en otage les aspirations du peuple sur son vécu quotidien sur toute l’étendue du territoire national. Entre temps, le temps file et l’Etat vit dans une situation de non Etat étant donné l’absence d’un gouvernement fonctionnel.

Première station du chemin de croix

Pour bien comprendre le calvaire qui sévit actuellement la RDC, il y a lieu de creuser dans le passé. L’inertie dans le fonctionnement régulier de la République Démocratique du Congo date d’il y a pratiquement près de six mois, le 23 octobre 2020. Un jour, une date, un évènement : La Rupture de la Coalition FCC-CACH. Cette rupture  paraissait d’ores et déjà comme un ouf de soulagement pour le Président de la République Fatshi. Ayant constaté un certain blocage dans sa dynamique de travailler pour le peuple, par le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila après plus d’une année et demie, Félix Tshisekedi avait, toujours dans son adresse à la Nation diffusée sur les antennes de la télévision nationale, annoncé la création de l’Union Sacrée de la Nation laquelle, à l’entendre parler, serait disposée à gérer selon sa vision de travailler au service du peuple. Curieusement, le navire ne flotte pas et cette situation demeure loin de mettre d’accord les observateurs avertis. Faire fonctionner le pays pendant plus de 5 mois sans conseil de ministres en résume un peu plus.

Dans le souci de concrétiser son vœu de diriger la République Démocratique du Congo avec une nouvelle équipe prête à travailler pour les intérêts du peuple, le Président Félix Tshisekedi, très déterminé, avait apposé sa signature sur l’ordonnance portant nomination d’Un Informateur la nuit de la Saint Sylvestre au 1er Janvier 2021 après la chute de Jeanine Mabunda au perchoir de la Chambre basse du parlement. Comme dans un rêve, les sociétaires du Front Commun pour le Congo (FCC) ont vu Modeste Bahati Lukwebo surgir dans cette casquette pour identifier une nouvelle majorité au sein de l’Assemblée nationale. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le Camp du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a, comme un iceberg, provoqué le naufrage du Paquebot FCC par la chute de Présidents de deux Chambres du parlement ainsi que la démission de Ilunga Ilunkamba de son poste de Premier Ministre. Ceux qui comptaient sauver leur vie politique, ont traversé vers un navire sacré à l’instar de Mende, Kasanji, etc.…

Qui bloque Sama Lukonde ?

Vu l’urgence de remettre le pays sur le rail, Il y a nécessité de se demander la cause de la non publication du gouvernement des Warriors car l’attente devient longue. Entre temps, la situation du pays s’envenime d’un côté comme de l’autre : la population meurt à chaque seconde partout à travers la République Démocratique du Congo et plus particulièrement dans la partie Est qui sent de plus en plus mauvais à cause des atrocités devenues la caractéristique principale de ce coin de la RDC, les mouvements de grève déclenchés au niveau de la Fonction Publique et dans beaucoup d’institutions de l’Etat suite à l’absence d’un gouvernement avec le plein pouvoir de signature. Il est plus que temps que les intérêts du peuple, priment loin devant  ceux des partis et regroupements politiques.

Gloire Mfemfere

Pin It

Statistiques

15642600
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24331
26384
184221
15267101
213008
736710
15642600

Your IP: 3.235.245.219
2021-05-08 21:34

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg