Flash

BAN2

 

Le sauve-qui-peut n’aura pas atteint toutes les forces politiques membres du Front Commun pour le Congo au vu de l’adhésion de quelques-unes d’entre elles à l’Union Sacrée de la Nation qui est, en quelque sorte, une forme de patriotisme axé aux solutions à donner aux vrais problèmes des Congolais, mainte fois répétée par le Président Félix Tshisekedi dans ses discours du 23 octobre, du 6 et du 14 décembre 2020.

Réunie en conférence ce lundi 21 décembre 2020 à Kinshasa pour analyser scrupuleusement la situation politique de l’heure dans le pays, la plénière des regroupements politiques de l’ADERPE a fixé l’opinion nationale et internationale sur leur prise de position. Par l’intermédiaire de l’Honorable Marcel Leo, Président National du FONAFEC, cette force politique a renouvelé sa fidélité au Front Commun pour le Congo et sa loyauté à son Autorité Morale, le Sénateur à vie Joseph Kabila Kabange. Il s’en est suivi, par après, des éclaircissements portant principalement sur le communiqué de l’ADERPE du 13 décembre dernier, donnant mandat de consultation au Camarade François Rubota Masumbuko sur la récente prise de contact avec les animateurs de l’Union Sacrée de la Nation.

Sur ce point, la plénière des regroupements politiques de l’ADERPE, seule organe de décision de cette structure, a précisé qu’il ne s’agit pas là d’une adhésion à l’Union Sacrée de la Nation comme d’aucuns s’en prévalent sur la place publique. François Rubota Masumbuko à qui, d’ailleurs, a été confié cette mission de représentation de l’ADERPE devant les animateurs de l’Union Sacrée, n’a pas qualité, ni mandat d’engager cette force politique du FCC au vu de ses responsabilités étatiques notamment, dans sa fonction de Directeur Générale de la Caisse de Péréquation en RD. Congo, peut-on tirer de la substance de la déclaration politique prononcée lors de cette conférence.
Suite à cette manœuvre qui entre en contradiction avec les valeurs adoptées au sein de cette force politique, les ténors de l’ADERPE ont annoncé le retrait de leur confiance à François Rubota Masumbuko.

En vue de renforcer leur efficacité sur l’agora politique et renforcer leur appui aux actions du Front Commun pour le Congo, ils ont aussi décidé de la création d’une commission chargée de la restructuration de ses organes statutaires.

John Ngoyi

 

Pin It

Statistiques

15729421
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8072
25849
84915
15458379
299829
736710
15729421

Your IP: 3.237.48.165
2021-05-12 08:05

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg