Flash

BAN2

 

Tout est  parti  de la constitution et de  l'organisation de l'Enquête Démographique et de  Santé prévue et proposée par le Directeur Général de l'INS, Serge Bokuma Onsiti pour 30 personnes, pour laquelle  le Ministre du Plan en nommera 80  et puis,  ramenera  à 65 membres dont le Coordonnateur bien que Démographe, est une ressource Extérieure à l'Institut National de la Statistique. En effet, une première, en tant que Structure  Centrale  du Système Statistique National,  ce poste est important pour la coordination de l'enquête, en termes de responsabilité.
Mais, contre toute attente, le Ministre exigera du Directeur Général de l'Institut National de la Statistique qui, souvent,  assume la coordination des activités statistiques pour une meilleure effectivité,   de  céder la signature de sortie des  fonds à une ressource Extérieure proche du Vice-ministre et donc,  du Ministre du Plan  aussi.
Cette insistance ne profite pas à l'Institut National de la Statistique mais à des tiers.Voilà pourquoi,   le Directeur Général de l'INS Serge Bokuma Onsiti aurait   réservé une fin de  non recevoir. Parce que la responsabilité de fonds relève de l'Institut National de la Statistique.  
Cependant, céder la signature à une ressource Extérieure, échappe non seulement au contrôle de l'établissement public  mais,  le rend responsable,  en cas de mégestion.
Ce qui justifie la décision sage du DG  Serge Bokuma qui ne veut pas laisser échapper les moyens financiers de cette activité aux mains incertaines  suivant les recommandations pertinentes de bonne gouvernance édictées par le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo implémentée  par l'action du Gouvernement que conduit le Premier  Ministre Sama Lukonde.
Cela dit, il apparaît clair, aux yeux de l'opinion que M.  Serge Bokuma Onsiti,  le Directeur Général,   actuellement  suspendu, s’est  réservé  de se mettre en contre-faux des  valeurs,  pour éviter de noyer l'INS dans la mauvaise gestion du patrimoine de l'Etat.
‘’Il est temps de sauver le pays des scandales qui l'endeuillent,  le Premier Ministre est  interpellé par la manifestation spontanée d’hier, jeudi 18 août 2022,  d’un personnel de l'INS qui rejette la décision du Ministre du plan et  invité   à soutenir le Directeur Général Serge Bokuma qui remet, pourtant,  en confiance  l'INS vis-à-vis de ses partenaires dont la Banque Mondiale, l'UNFPA et la Banque Africaine de Développement’’, en déclaré Jean-Claude Ifende,  le Chef de la Délégation syndicale.
La Pros.
Pin It

Statistiques

24999630
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1058
21290
77348
24766587
108182
682697
24999630

Your IP: 185.191.171.13
2022-10-06 00:50

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg