Flash

BAN2

 

Mme Futi Bilendo Célestine, présidente et promotrice de l’ONG FOMAC (Fondation Maman Céle) a organisé, le lundi 1er Août 2022, en son siège situé au n°71 de l’Avenue Yolo, Direction Shaba, commune de Ngiri-Ngiri, la cérémonie de clôture de la prise en charge des filles désœuvrées de Kinshasa.

A l’instar des saintes : « de la poussière, ces jeunes filles ont été tirées et ramenées à la vie.

Elles ont été façonnées, éduquées pour devenir à ce jour, une ressource valorisante susceptible d’être utile à la société. Elles sont à mesure de se prendre en charge à partir des petites unités de production qu’elles peuvent créer sous leur propre initiative.

Parce qu’elles ont appris différents métiers notamment, ceux liés à l’alphabétisation, la formation aux notions d’entrepreneuriat, le travail de ménage et nounou, la fabrication des perruques, en esthétique et coupe et couture.

Les jeunes filles et ou jeunes mères dont la prise en charge est arrivée à son terme peuvent chacune voler de ses propres ailes.

Et,  par conséquent, l’ONG FOMAC attend d’elles, un changement réel dans la manière de vivre et de se comporter dans la société. Elles sont appelées à être dynamiques avec un esprit créatif de leurs propres entreprises. Ce qui va sans nul doute, leur conduire à l’autonomisation des  ressources financières.

Car, la société a besoin de tous les bras solides pour sa reconstruction.

Pour ce faire, la  FOMAC invite chacune, d’elles d’user de ses relations pour exercer en toute effectivité le métier que chaque fille venait d’apprendre.

Sans relâche, l’ONG réitère sa ferme volonté de continuer en cas de besoin, d’assurer un bon encadrement à ses lauréates qu’elle vient de larguer sur le marché d’affaires.

Au cours de cette cérémonie de clôture qui a rehaussé de la présence de Madame le Chef de service des affaires sociales, représentante du Bourgmestre de Ngiri-Ngiri, des   Formateurs, du Conseiller juridique de la Fomac et tous ses membres, du corps des éducateurs…, la promotrice de l’ONG, Mme Célestine FUTI BILENDO a, de manière succincte, dressé le plan architectural de l’organisation qu’elle dirige.

En effet, celle-ci lutte pour le bien-être de la communauté à travers la promotion de la jeune fille et la jeune femme.

Elle a un personnel qualifié composé des six membres dont une gradué en psychologie chargée de l’alphabétisation, un gradué en  science sociale chargée des enquêtes et du suivi des filles, un gradué en informatique chargé de l’administration, un médecin chargé du placement des filles, un surveillant et enfin, la promotrice de l’ONG.

A première vue, la FOMAC s’était assignée comme mission d’accompagnement de 50 filles désœuvrées, à travers les activités relatives à la santé et celles d’insertion socio-professionnelle. Après recrutement, 30 filles ont été retenues suite aux enquêtes qui ont déterminé leur vulnérabilité.

Très déterminée et dévoué, la  FOMAC dans son approche participative va réaliser des activités relatives à la santé, au travers les soins de santé préventifs dont la sensibilisation et dépistage sur les infections sexuellement transmissibles ; les soins de santé curatifs à travers le soutien à la mutuelle de santé de Lindonge  et assistance au besoin ; les soins de santé promotionnels par la sensibilisation au droit de la femme.

Partenariat

La tâche n’aura pas été toute facile sans faire recours aux différents partenaires.

C’est ici l’occasion,  pour elle,  d’évoquer ORPER (Œuvre de Reclassement et de Protection des Enfants de la Rue) avec qui, l’ONG a créé un partenariat pour réaliser l’apprentissage de métier d’esthétique et de coupe et couture auprès de ses ateliers de formation.

D’autres particuliers en tant que prestataires ont été félicités par Madame la promotrice. Il s’agit de :

Me Alain Kabemba, M.  Guylain Nzuzi, Madame Bénédicte qui a assumé la formation des formateurs pour les modules de cuisine et pâtisserie, entretien des locaux et décoration, buanderie et lingerie et M.  Pierre TSHIBENJI pour la gestion comptable.

Remerciements

FOMAC a profité de cette belle opportunité pour remercier le Directeur Général de ORPER, le Révérend Père Ange pour sa collaboration, Monsieur GOLIA et Mme BELEANCE pour la formation pratique et enfin, à tous les formateurs durant leur stage d’esthétique au salon DAQUIN.

Difficultés rencontrées

FOMAC rencontre énormément des difficultés d’ordre matériel et financier.

Tout ce qu’elle fait, c’est avec ses propres moyens de bord, a regretté Mme Célestine Futi.

Elle en appelle à la conscience des hommes et femmes de bonne volonté, épris de paix, les humanitaires de leur venir en aide pour pouvoir renforcer ses capacités d’intervention.

Contact :+(243) 893 494 038/(+243) 813 184 453

E-mail : fomac Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Eugène Khonde

Pin It

Statistiques

25000459
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1887
21290
78177
24766587
109011
682697
25000459

Your IP: 3.238.49.228
2022-10-06 01:52

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg