Reconnaissant, Clément Kanku l’est assurément. C’est cette affirmation qui ressort des différents faits et gestes que pose cet homme politique depuis son retour en RD. Congo après plus d’une année d’exil auxEtats-Unis d’Amérique.

En postlude de sa dernière visite au CNSA, chez Joseph Olenghankoy, il a été visité, le lundi 25 mars, un de ses compagnons de lutte, en la personne de Lisanga Bonganga, Ministre d’Etat en charge des relations avec le Parlement. Sur place, Clément Kanku a remercié celui-ci pour son soutien alors qu’il était entre le marteau et l’enclume suite aux allégations de certains ‘’pourfendeurs’’ qui l’accusaient de complicité dans le dossier Kamuina Nsapu.

«Nous avons traversé une période assez difficile. Et, le Ministre des relations avec le Parlement a été d’un grand appui. Il était normal, qu’en revenant, que nous puissions lui exprimer notre gratitude», a déclaré, devant la presse, le Président du Mouvement pour le Renouveau (MR). Au-delà de ce soutien un peu plus fraternel, Kanku Bukasa a remercié en même temps Lisanga Bonganga pour son combat en faveur de la décrispation politique, dûment lors des discussions directes du Centre Interdiocésain qui ont fini par se matérialiser au travers de la signature de l’Accord de la Saint Sylvestre. «Comme vous le savez, il est aussi parmi ceux qui ont beaucoup travaillé pour la décrispation ; il est un des signataires de l’Accord de la Saint Sylvestre. Et, cet accord qui avait balisé le chemin en faveur de la décrispation et nous nous revenons en faveur de cette décrispation», a-t-il renchéri tout en saluant le nouveau Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, grâce à qui il est rentré au pays à la suite de son appel à la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés politiques. Nonobstant le fait qu’il n’ait point postulé lors des élections précédentes, cet ancien Député national a promis de toujours servir le peuple et de contribuer autant que faire se peut à la paix, l’unité et la cohésion nationale.

D’un autre côté, le Ministre d’Etat en charge des relations avec le Parlement a rendu grâce à Dieu pour le retour, avec bonne mine, de Kanku dans le pays. Lequel retour, a-t-il poursuivi, matérialise fortement l’accord de la Saint Sylvestre dans ses dispositions portant sur la Décrispation politique. Lisanga Bonganga a, par la même occasion, appelé le Président Félix Tshisekedi de continuer dans le chemin de décrispation rapport avec le modus vivendi signé sous les auspices des Evêques de la CENCO.

Corneille Lubaki

 

Pin It

Statistiques

6143026
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17069
33092
159753
5748910
838493
559814
6143026

Your IP: 46.229.168.131
2020-05-28 12:26

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg