Flash

L’ouvrage ‘’Traité de Droit Administratif de la République Démocratique du Congo, 2ème Edition’’ coédité par les Professeurs Emérites Félix Vunduawe te Pemako et Jean-Marie Mboko Dj’Andima a été porté sur les fonts baptismaux le samedi 28 novembre 2020, au Musée national de la RDC.

Jeanine Mabunda, Léon Kengo wa Dondo, Joseph Olenghankoy et autres personnalités politiques et étatiques ont été les témoins de ce vernissage. La première édition ayant été publiée en 2007, la présente édition, sortie aux éditions Bruylant, constitue un ouvrage incontournable pour la compréhension et la maîtrise des questions juridico-administratives en République Démocratique du Congo. Des intervenants, il y a eu le Professeur Kambayi Bwatshia, faisant office de modérateur ; le Professeur Jean-Louis Esambo dans la présentation des auteurs, le Professeur Dieudonné Kaluba comme présentateur du livre et des Professeurs Christophe Lutundula, Isidore Ndaywel é Nziem, Eugène Banyaku Luape et Nicole Ntumba Bwatshia dans la série des témoignages et éloges rendues à Félix Vunduawe, Professeur ordinaire à l’Université de Kinshasa, l’Université Protestante du Congo et actuel Premier Président du Conseil d’Etat.
Qui sont les auteurs ?
Dans son intervention axée sur la présentation de deux auteurs du livre, le Professeur Jean-Louis Esambo a souligné que Félix Vunduawe a assumé les fonctions de Recteur de l’Université de Kinshasa de 1977 à 1979 et de l’Université de Lubumbashi de 1979 à 1981. Il a été aussi Vice-Premier Ministre (1981-1982-1986), Directeur de Cabinet du Maréchal Mobutu Sese Seko (1992-1997), Député National-2006-2011) et Juge à la Cour Constitutionnelle (2015-2018). A ce jour, Félix Vunduawe est Premier Président du Conseil d’Etat et Professeur de Droit Public aux Universités de Kinshasa et Protestante du Congo.

Pour sa part, Jean-Marie Mboko Dj’Andima est Docteur en Droit de l’Université de Kinshasa, Directeur d’Administration Publique et Professeur de Droit Public aux Universités de Kinshasa et Protestante au Congo.
Outre cette biographie qui fut, d’ailleurs, reprise dans des brochures distribuées aux participants de ce grand évènement, Jean-Louis Esambo a porté à la connaissance de l’auguste assemblée des proximités les rattachant à Félix Vunduawe et réparties à trois niveaux : parental en vertu du chaleureux accueil dont il a bénéficié lorsqu’il était son étudiant, professionnel pour l’avoir épaulé dans leurs lourdes missions de Juges Constitutionnels et professionnel encore à cause de sa posture de Juge au Conseil d’Etat que dirige Félix Vunduawe et de ses fonctions de Doyen à la Faculté de Droit à l’Université de Kinshasa où ce grand ténor du Droit Administratif et Constitutionnel est un Professeur Ordinaire.
Dans sa proximité avec le Professeur Jean-Marie Mboko, qu’il qualifie d’homme discret, Jean-Louis Esambo a précisé qu’ils sont respectivement nés les 27 et 31 mai 1982 et qu’ils partagent des liens d’amitié pour avoir fréquenté la même Université et l’avoir découvert dans ses fonctions de Directeur de l’Administration fiscale.

Aperçu sur l’ouvrage
Professeur de Droit Public à l’Université de Kinshasa et Juge à la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kaluba a officié la présentation du nouveau livre de ces deux auteurs rédigé en 1218 pages. Il a, avant tout, relevé l’estime accordé par le Professeur Vunduawe à ses paires juristes quant à l’exploitation de leurs œuvres scientifiques dans la réalisation de ce Traité de droit administratif.
Après avoir restitué l’origine du Traité qui remontre à l’époque du Moyen Âge, Dieudonné Kaluba a défini le Traité moderne comme un exposé magistral exhaustif ou un ouvrage de référence qui présente l’état actuel de l’enseignement. Ce qui exige de l’auteur d’un quelconque Traité des temps de recherche et d’enseignement, deux qualités portées par Félix Vunduawe te Pemako.

Dans la deuxième édition de ce Traité, il est consacré des leçons de Droit Administratif Congolais notamment, dans le récit de leurs sources, l’explication de la formation des règles de ce Droit administratif, l’explication détaillée de toutes les nouvelles règles du contentieux administratif issue de la Loi organique n°16/027 du 15 octobre 2007 portant organisation et fonctionnement de toutes les juridictions de l’ordre administratif, l’exposition de tous les différents recours de procédures d’urgence, en l’occurrence, les référés administratifs susceptibles de se dérouler devant le Juge administratif, la jurisprudence y citées pour expliciter les hypothèses, la responsabilité administrative de l’Etat et des autres personnalités publiques abordées dans le moindre détail et, en dernier lieu, les différents recours pouvant occasionner la réparation des dommages ordinaires et exceptionnels.
Après la série de témoignages faits par les Professeurs invités pour la circonstance, c’est l’Evêque Crispin Kimbeli de l’Archidiocèse de Kinshasa, au nom du Cardinal Fridolin Ambongo empêché, qui a procédé au baptême de cet héritage scientifique légué au peuple congolais.

La Pros.

Pin It

Statistiques

12870161
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13028
27542
226663
12462777
454683
776676
12870161

Your IP: 66.249.66.84
2021-01-17 11:47

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg