Flash

Hier, mardi 14 juillet 2020, le Député national José Mufula Jive a déposé, au bureau de l'Assemblée nationale, une question d'actualité adressée au Ministre d'Etat, Ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga.

Dans cette lettre, cet élu du peuple revient sur le concept de la gratuité de l’enseignement de base ainsi que sa mise en œuvre en RDC. «Pour matérialiser la gratuité de l’enseignement évoquée dans la Constitution de notre pays en son article 43, le Gouvernement National de la République s’était engagée à rendre effective cette gratuité à travers le plan d’action pilote par votre Ministère. Cependant, la mise en œuvre de ce programme semble se buter à plusieurs obstacles et défavorise certains acteurs de ce secteur notamment les enseignants non pris en charge», peut-on lire dans cette question d’actualité adressée au Ministre Willy Bakonga.

Après avoir exprimé ses inquiétudes en ce qui concerne la suspension sans espoir de reprise de l’année scolaire 2019-2020, Josué Mufula demande au Ministre d’éclairer la Représentation nationale sur la situation de mécanisation des enseignants Non payés. «Le Ministre d'Etat, Ministre de l'Epst doit éclairer la Représentation nationale sur la situation de la mécanisation des enseignants non payés, le nombre des écoles construites pendant la période de 100 jours et sur la gratuité de l'enseignement primaire», fait savoir l’élu de Goma après avoir déposé sa question d’actualité.

Dans sa démarche, ce digne représentant du peuple s’interroge sur plusieurs questions qui touchent essentiellement le secteur de l’enseignement primaire et technique. « Quand est-ce que les Nouvelles Unités (NU) deviendront autrement Nouveaux Payés (NP) ? Vont-ils continuer d’enseigner les enfants des autres pendant que les leurs ne vont pas à l’école ? En termes d’investissements, combien d’écoles ont déjà été construites dans le programme de 100 jours prônés par le Chef de l’Etat ? Et où précisément ? Bientôt sera la fin de l’état d’urgence sanitaire et la reprise des cours pourra relativement être effective, quelles sont les dispositions déjà prises par le Gouvernement pour protéger les écoliers ainsi que leurs éducateurs contre la COVID-19 ? ». Telles sont les questions auxquelles le Député national Josué Mufula Jive veut, à tout prix, avoir des réponses auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’EPST Willy Bakonga.

D’emblée, il sied de rappeler que c’est depuis le 24 mars 2020 que le Président de la République, Félix Tshisekedi avait décrété l’état d’urgence sanitaire à cause de la propagation de la pandémie à coronavirus. Parmi les mesures de restriction évoquée, la fermeture des écoles et la suspension de cours au sein des Universités et écoles y font partie.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

8525259
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10136
31877
108229
8196630
356301
979134
8525259

Your IP: 18.204.55.168
2020-08-12 06:39

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg