Flash

La Chambre haute du parlement RD Congolais a, au cours de cette nouvelle législature de la troisième République, enregistré une série d’entrée des jeunes sénateurs qui, désormais, vont pouvoir siéger dans cet hémicycle, parmi tant d’autres intelligences du pays.

Parmi ces jeunes élus, l’on peut facilement remarquer la présence de Rolly Lelo Nzazi, élu Sénateur pour le compte de la province du Kongo Central. Ce dernier se présente, en effet, comme un des fruits du renouvellement de la classe politique. Fils de ce pays, formé et éduqué, dynamique et habile de surcroit, ce nouveau arrivant au Sénat centre bel et bien son mandat sur le changement positif.

Présent lors de la cérémoniale d’ouverture de la session extraordinaire qui s’est déroulée vendredi 5 avril dernier, à la Chambre haute du parlement, sanctionnée par l’installation du bureau provisoire que va diriger Léon Mamboleo, le Sénateur Rolly Lelo Nzazi, au sortir de cette plénière, avait exprimé sa satisfaction, quant au couronnement de sa lutte qu’il a pu mener au Kongo Central. D’où, il promet de ne pas décevoir le souverain primaire qui, à travers les Députés provinciaux, a placé sa confiance en sa modeste personne. «Je suis un fils de ce pays, un fruit formé dans ce pays, et éduqué selon les us et coutumes de ce pays. Pour cette législature, s’il faudra attendre quelque chose, c’est le message simple que nous ne cessons de relayer, que le souverain primaire a mis dans nos langages, c’est un message de changement », s’est-il confié au journal La Prospérité.

Dans son élan, ce Sénateur indépendant, nouvellement élu, s’inscrit dans une optique de travailler valablement pour les intérêts de la population congolaise, en général, et surtout pour sa base du Kongo Central, en particulier. «Vous l’avez constaté, partout ailleurs, il y a eu renouvellement de la classe politique, on a tant crié qu’il devait avoir renouvellement de la classe politique, et nous nous en sommes là, les fruits des vœux que le souverain primaire a exprimés, en faisant confiance aux électeurs au premier degré qui, à leur tour, nous ont fait confiance», a insisté Rolly Lelo. Et ce, avant d’ajouter : «le changement, c’est sur tous les contextes, nous sommes une nation, un grand pays, nous devons faire quelque chose à la hauteur de cette nation».

C’est depuis vendredi 5 avril 2019 que le Secrétaire général du Sénat a procédé à l’installation des membres du bureau provisoire de la Chambre haute du parlement. Ce bureau dispose de trente jours pour valider les mandats des Sénateurs ; élaborer le Règlement Intérieur et installer le bureau définitif.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

8421579
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4549
32442
224949
7970533
252621
979134
8421579

Your IP: 54.160.19.155
2020-08-09 03:11

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg