Flash

BAN2

 

 

En marge du 42ème Sommet de la Communauté de développement de l’Afrique australe  SADC ouvert  à Kinshasa ce mercredi, il s'est tenu une rencontre, en format réduit du comité ministériel de l’organe de la Troïka, l’une des  structures de la SADC qui s’occupe des questions liées à la politique, Défense et sécurité  des pays membres.

Les travaux étaient éclatés en deux parties, d’abord l’avant-midi avec les experts et quelques membres des Gouvernements, puis l’après-midi avec   des Chefs d’Etats des pays Membres de la Troïka. Il s'agit là, de l'Afrique du Sud, le Malawi et le Botswana,  Le Lesotho et le Mozambique via leurs représentants ont également pris part à ses travaux comme invités. Dans un communiqué lu par le modérateur-Rapporteur du jour, Les Chefs d’État de la troïka de la SADC ont adopté plusieurs résolutions à huis clos.  Compte tenu du caractère hautement stratégique de l’organe, ces propositions des résolutions  seront discutées lors des travaux en commission avant la clôture proprement dite du sommet  prévue ce mercredi après-midi. C’est vers 17 H que les trois Chefs d’Etats ont fait leur entrée dans la salle des Banquets du Palais du Peuple, cadre choisi pour abriter les travaux de la Troïka.  Bien avant leur entrée dans la salle, les Chefs d’Etats et leurs représentants ont pris une photo de famille sur le tapis rouge déroulé pour la circonstance. C’est aux alentours de 17 H, heure locale que les travaux ont été clôturés, sous la présidence de la Ministre sud-africaine des Affaires étrangères et de de la Coopération, étant donné que c’est le pays de Mandela qui préside cette structure de la SADC. 

Cette structure qui fait office de « Conseil de sécurité de la SADC est un organe crucial de cette organisation Sous-régionale dont la mission lui attribuée est entre autre de proposer des résolutions pertinentes en cas d’une éventuelle agression ou crise sécuritaire qui perturbe un des états membres, à l’exemple de la RDC, qui depuis un temps subit une agression par différents mouvements rebelles, au nombre desquels le M23 soutenu publiquement par le Rwanda. La 42ème session de la SADC devra en principe adopter des résolutions visant à condamner ce comportement du Rwanda et au besoin décider d’un quelconque soutien au pays de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en vue de lui permettre de faire face à la situation.  

*Cellcom/Présidence 17 Août 2022*

 

 

Pin It

Statistiques

25000027
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1455
21290
77745
24766587
108579
682697
25000027

Your IP: 66.249.70.183
2022-10-06 01:21

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg