Flash

BAN2

 

Le ministre congolais de la défense nationale, Gilbert Kabanda Kurhenga, a pris part le 16 août dernier, à la dixième conférence de Moscou en Russie, sur la sécurité internationale. Au nom du gouvernement congolais, le patron de la défense congolaise a sollicité l’accompagnement à plusieurs formes de la part de la Russie,  pour la restauration de la paix, la sécurité et la traque des groupes armés qui sèment la terreur en République démocratique du Congo.

Cette dixième conférence qui a réuni plus d’une trentaine des pays à travers le monde, et qui s’est penchée sur les problèmes de  stabilité globale et régionale, ainsi que sur différents aspects de la sécurité en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine et Europe, était l’occasion propice pour le ministre congolais de la défense de solliciter l’appui suffisant de la part des pays participants, en l’occurrence la Russie.

«La RDC veut jouer son rôle de stabilisateur pour mettre fin à vingt-cinq années d’insécurité lui imposée sur son territoire, et devenir le leader naturel mondial dans la lutte contre le réchauffement climatique, par sa possession des matières premières stratégiques, tout en garantissant les intérêts des uns et des autres», a dit le Ministre rd-congolais de la défense.

C’est de cette façon même qu’il a précisé que la préoccupation majeure et l’objectif direct de son ministère, est de rechercher des moyens pour fournir aux forces armées de la RDC, afin de mener en bonne et due forme des opérations d’éradication des groupes armés dans la partie orientale. 

«L’objectif immédiat du ministère de la défense de mon pays est de mobiliser et d’obtenir les moyens nécessaires à fournir aux forces armées de la république en faveur des opérations contre les groupes armés au Nord-Kivu, Sud-Kivu ainsi que de l’Ituri. L’appui multiforme de la Russie et de l’ensemble des pays participants à cette conférence est vivement souhaité», a-t-il indiqué.

Du haut de la tribune, Gilbert Kabanda a dénoncé la constance de l’activisme des forces hostiles contre la RDC dont le Rwanda. Selon lui, la RD-Congo dispose de plusieurs potentialités tant humaines que matérielles qui lui permet de se développer, mais offusquées par l’insécurité.

«La République Démocratique du Congo dispose suffisamment des potentialités humaines que matérielles à mettre au service du reste du monde mais la persistance de l’activisme des forces hostiles, essentiellement externes, notamment les forces armées du Rwanda retarde son développement et de surcroît menace la sécurité internationale », a-t-il ajouté.

Le ministre de la défense de la RDC a clôturé son mot par l’appel fait aux belligérants, leur demandant de cesser le feu et de privilégier le dialogue politique en vue de redonner de l’espoir au monde entier.

Fidel Songo

Pin It

Statistiques

24999645
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1073
21290
77363
24766587
108197
682697
24999645

Your IP: 66.249.70.183
2022-10-06 00:51

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg