Flash

LUMUNA NDUBU soutient FATSHI pour deux mandats successifs à la tête de la RDC. C’est ce qui ressort d’une déclaration parvenue à notre organe de presse signée par LUMUNA NDUNA lui-même en date du 19/10/2020.
L’Avocat de profession, ancien Commissaire du peuple, membre du Comité Directeur du M.P.R parti-Etat, Conseiller de la République, Sénateur 1+4, Vice-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du Territoire, Vice-ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, président de la « Droite plurielle » Parti libéral et écrivain auteur du « Pouvoir constituant en RDC de 1960 à nos jours », LUMUNA NDUBU présente plusieurs arguments de différentes natures pour justifier son soutien à Félix Antoine TSHISEKEDI Président de la République Chef de l’Etat.

*Recours en interprétation de l’article 158 de la Constitution. Action décisive devant la Cour Constitutionnelle. Face à deux opinions divergentes autour de la nomination de trois nouveaux Constitutionnels, des Sénateurs, en vertu de l’article 161, alinéa 1 de la Constitution, veulent connaître quel est le sens, quelle est la portée exacte et la bonne application de l’article 158 de la Constitution ?

La Constitution de la République devient, à ce stade, le fameux couteau à double tranchant dont stipulent les Saintes Ecritures. D’une part, pour les animateurs du regroupement politique CACH, l’ordonnance présidentielle n°20/116 du 17 juillet 2020 portant nomination de trois juges constitutionnels est valable, doit être exécuté puisque ne violant aucune disposition légale au regard des articles 164, 165 et 158 alinéa 2 de la Constitution et de quelques autres dispositions de la Loi organique portant organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle.

Dans le cadre du lobbying pour la réglementation de la profession sage-femme en République démocratique du Congo, il s’est tenue samedi 17 octobre 2020 à l’immeuble Reine de la paix, à Kinshasa, une matinée parlementaire sur la sensibilisation des Députés nationaux et leaders d’opinion sur la nécessité et l’urgence de doter cette profession d’une loi qui la réglemente. A cet effet, la proposition de loi portant création de l’Ordre des sages-femmes en RDC, faite par l’honorable Eliezer Ntambwe Mposhi, qui vient pour combler ce gap, a été mise sur la table au cours de ces assises.

*Un mercredi noir pour la RDC. Ce 21 octobre 2020 est un jour triste dans la vie démocratique au pays de Patrice-Emery Lumumba. En effet, la prestation de serment ce jour de trois juges nommés à la Cour constitutionnelle est le couronnement d'une violation flagrante de la constitution de 2006, tant dans son esprit que dans sa lettre.

C’est au quartier Lokali, dans la commune de la N’sele que sera érigé, dans 18 mois, le temple de l'Assemblée spirituelle nationale des Baha'is en République démocratique du Congo. Ce dimanche 18 août 2020, M. Théo Tshilumba, Représentant personnel du chef de l’Etat, a posé la première pierre symbolisant le lancement des travaux de construction de la maison d’adoration nationale de la Communauté Baha’ie congolaise sur un site d’environ 15 hectares.

aFinalement, il va s’expliquer aujourd’hui, devant la Représentation nationale, au sujet de l’érection de Minembwe en commune rurale ainsi que celle de l’installation de ses autorités faite par lui lors de son passage au Sud-Kivu. Lui, c’est Me Azarias Ruberwa, Ministre d’Etat en charge de la Décentralisation et Réformes institutionnelles. La dernière plénière tenue à huis-clos, jeudi dernier, avait, d’ores et déjà annoncé les couleurs de ce qui allait arriver sur ce dossier qui n’a jamais cessé de faire couler beaucoup d’eaux sous le pont. Va-t-il convaincre les élus du peuple ? Tous les regards sont fixés vers la Chambre basse du parlement.
Selon le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, lorsque la plénière juge opportune une interpellation, l'interpellé vient répondre dans 48 heures pour venir présenter ses moyens de défense. Si l'auteur de l'interpellation n'est pas convaincu des explications fournies, il peut transformer sa question orale en motion de défiance pour faire tomber le membre du gouvernement concerné. Dans le cas d’espèce, l’interpellation du Ministre d’Etat a été initiée par le Député Muhindo Nzangi qui dénonce l'installation singulière des animateurs de Minembwe, dans la province du Sud-Kivu, voyant par cette même action l’ombre de la balkanisation de la RDC.
Face à la presse, mardi dernier, l’ancien Vice-président sous 1+4 qualifiait ces ‘’allégations’’ d’extrêmement abusives et mensongères à son endroit. Ce, avant de signifier qu’il attendait avec plaisir l’invitation de l’Assemblée nationale. «Je ne suis pas encore invité au parlement. Il n'y a pas d’invitation formelle qui me demande d'aller au parlement. Il y a un député qui a déposé une lettre d'interpellation, c'est une correspondance qui est sur la table de la présidente de l'Assemblée nationale, le dossier n'est même pas encore traité. Donc, je ne suis pas à ce stade, invité à l'Assemblée nationale, mais si je suis invité, ça sera mon plus grand privilège de communier avec les élus de notre peuple pour qu’ils connaissent la vérité. Je pense que le mensonge érigé pendant les deux semaines a besoin d’être détruit», disait-il.

La Pros.

Des personnes manifestement malveillantes auraient inventé des faux comptes sur Twitter et qui, en même temps, utilisent des réseaux sociaux pour attribuer à Tunda ya Kasende, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la justice honoraire, des propos montés de toutes pièces dans le dessein de ternir son image, de souiller sa réputation et, manifestement, de nuire à sa carrière politique.

*Le dossier concernant la prestation de serment de nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle prend une nouvelle dynamique. Vendredi 16 octobre dernier, le Président de la République a annoncé au Conseil des Ministres réuni pour la 53ème fois que les nouveaux juges, récemment nommés, prêteront dans les jours qui viennent, leur serment conformément à l’article 10 de la Loi n°13/026 du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle.

Statistiques

10640039
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24199
28097
214665
10237135
680154
852369
10640039

Your IP: 114.119.148.175
2020-10-25 22:25

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg