Flash

Réagissant aux propos du Cardinal sur la ‘‘mise à l’écart des enseignants non catholiques des écoles conventionnées catholiques’’, Willy Bakonga a rappelé ce lundi 12 octobre 2020, au Collège Saint Raphaël où il donnait le go à la reprise des cours, que la République Démocratique du Congo est un Etat laïc et il ne sera pas question d’interférer, d’abroger ou d’outrepasser cette loi reconnue sur toute l’étendue du territoire nationale.

En recevant des délégués de l’Apukin (Association des Professeurs de l’Unikin) dimanche soir à la Cité de l’Union africaine, le Président de la République veut s’assurer que les activités académiques ne seront pas perturbées. En effet, plusieurs établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire connaissent des perturbations, suite aux mouvements de grève, en dépit de la reprise des cours décidée par le gouvernement.

Il règne un climat malsain au sein de l'administration du secrétariat général du ministère de l'enseignement supérieur et universitaire. Une grève sèche a été décrétée par des cadres, agents et fonctionnaires de l'Etat des services centraux de l'ESU. Au fond, le Banc Syndical exige avant toute négociation la mise à l'écart de M. Kamina Kabangu, Directeur Chef des services généraux faisant l’intérim par défi au poste de Secrétaire général de l’ESU.

Dans une note circulaire signée ce lundi 31 août 2020, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka Losenjola, a rappelé à l’ordre des chefs d’établissements tant publics que privés du secteur de l’ESU ainsi que les étudiants sur le respect strict de Vade Mecum du Gestionnaire d’une institution d’enseignement supérieur et universitaire.

Dans le but de diminuer le taux du chômage en République Démocratique du Congo, le ministre des Classes moyennes, Petites et moyennes entreprises et artisanat, Justin Kalumba Mwana Ngongo, a annoncé le week-end dernier, la mise en place des leçons relatives à l’entrepreneuriat à tous les niveaux de l’enseignement en RDC dès le mois de septembre 2021.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga, s’est dit satisfait du déroulement des épreuves du Test National de Fin d’Etudes Primaires (TENAFEP) pour l’édition 2020. Il l’a fait savoir ce mercredi 26 août 2020 à l’Institut Mgr Bokeleale lors de sa tournée à l’occasion du lancement de ces épreuves qui vont couronner la fin du cycle primaire pour cette année scolaire 2019-2020.