Flash

BAN2

 

Les choses sérieuses commencent ! L’arrivée de Moïse Katumbi, l’un des Grands artisans de l’Union Sacrée de la Nation dans la capitale Kinshasa, montre à quel point la question de partage des responsabilités au sein du prochain Gouvernement Sama Lukonde, est prise très au sérieux.

La débâcle des hommes de Bemba et de l’ex Gouverneur de l’ancienne province du Katanga lors de l’élection du Bureau définitif du Sénat, aura été une pierre d’achoppement pour beaucoup, y compris des membres de cette nouvelle coalition.Depuis la désillusion de Valentin Gerengo et de José Endundo au poste de deuxième Vice-président du Sénat, la confiance s’est amenuisée, laissant la place à la méfiance qui a pris par ailleurs une dimension inquiétante dans le chef de ceux qui ont œuvré sans relâche pour mettre Kabila et compagnie hors d’état de nuire. Dans les jours qui viennent, les principaux leaders de l’USN vont certainement se retrouver autour du Président de la République, en vue de mettre les points sur les ‘’i’’ et les barres sur les ‘’T’’ d’autant plus que nombreux se sentent léser, comme quoi ils seraient utilisés comme des marchepieds pour fragiliser l’ancienne majorité.
Tout compte fait, au nom de la stabilité et la paix, il serait souhaitable que la question de partage soit bien négociée. Car, c’est une étape ultime que vient d’entamer le Premier ministre entrant. Celui-ci et Félix Tshisekedi doivent comprendre qu’aucune exonération ne sera tolérée. Le temps de s’éterniser davantage sur ce que d’aucuns qualifient de ‘’chapelet de bonnes intentions’’ de l’actuel Chef de l’Etat est révolu ! Le peuple congolais, majoritairement pauvre, affamé, meurtri, incapable de nouer les deux bouts du mois, attend impatiemment le changement jadis prôné par les combattants de l’Udps en 2018, lors de la campagne électorale. Nombreux parmi eux croyaient qu’avec l’avènement de l’un des leurs, les conditions de vie allaient s’améliorer automatiquement. Dommage ! Face aux difficultés quotidiennes, Sama Lukonde ne doit plus perdre du temps à ce sujet. Bien au contraire, il doit travailler en mode d’urgence pour procurer le bonheur au peuple congolais à travers des actions efficientes de sa prochaine équipe gouvernementale. Les principaux acteurs de l’USN chacun doit mettre de l’eau dans leur vin en privilégiant l’intérêt supérieur de la Nation.

La Pros.

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout