Flash

Ce n'est pas parce que le mini-sommet des 5 Chefs d'État prévu le 20 septembre 2020 été renvoyé sine die que Goma cesse d'accueillir sa conférence. Tôt ou tard, cette ville symbole de l'ensemble de l'insécurité qui prévaut à l'Est depuis des décennies l'accueillera. Après tout, en 2008, elle avait déjà abrité la Conférence sur la Sécurité la Paix et le Développement au Nord-Kivu et au Sud-Kivu.


Quand on circonscrit l'enjeu global que représente la situation sécuritaire dans l'axe Bukavu-Goma-Bunia, on ne peut pas en réduire les implications à la personne du Président de la République, soit-il Félix Tshisekedi, son prédécesseur Joseph Kabila ou son successeur X, Y ou Z. Le rétablissement de la sécurité dans la partie orientale est un challenge pour tout Congolais, qui que ce soit, où qu'il soit !
Entendez (vous et moi), c'est-à-dire, NOUS ! Critiquer l'organisation est alors une chose, tourner en dérision l'initiative simplement parce qu'on déteste un acteur majeur en est une autre...
Nous devons avoir la capacité de choisir.
L'ajournement du mini-sommet sous-régional ne doit pas nous faire perdre vue que la guerre continue sur le territoire national. La veille de l'annonce de la tenue du forum ou peu après l'annonce de son ajournement et même sur ces entrefaites, il y a encore eu des morts, encore des blessés, encore des destructions dans l'Est du pays. Les tragédies ainsi enregistrées ne se sont pas produites en Angola ou au Burundi, ni Rwanda ou en Ouganda. Elles se déroulent en RD Congo.
C'est un non-sens pour tout compatriote que de se réjouir de la prolongation de l'état de belligérance permanent dans son pays puisqu'au final, même les investisseurs disposés à s'aventurer en terre congolaise se résignent à attendre le retour de la sécurité pérenne.
En effet, l'investisseur finlandais ou néo-zélandais, omanais ou irlandais pourrait bien être tenté de venir en RD Congo sans avoir une idée de la configuration géographique du pays. Mais, dans son entendement, Boma (dans le Kongo Central) ou Goma (dans le Nord-Kivu), c'est du pareil au même.
Pourtant, c'est à 2000 km. Si déjà l'investisseur américain ou belge, chinois ou français, qui sait établir la distance entre ces deux coins du pays ne vient pas, il n'y a pas de raison d'espérer mieux des autres.
L'argent, dit-on, n'aime pas le bruit des bottes. Résultat : tant que la guerre persiste et fait peur à tout le monde, autant le dire haut et fort, le bois du Nord-Ubangi, l'hydroélectricité du Kongo Central ou le coton du Kwilu ne trouvera jamais exploitant sérieux. Et la population locale restera affamée dans un océan de richesses ! Et la jeunesse locale continuera d'aller ailleurs...Et, tout naturellement, le banditisme urbain (kuluna) dans certains coins du pays, la rébellion (groupes armés) et le terrorisme rendront le pays ingouvernable ! Et tous les cinq ans, on aura des élections sans Paix, ni Pain...
Au fait, le jour où Goma va réellement tomber, on devra conjuguer le Congo à l'imparfait au motif simple : la symbolique que représente cette ville n'est pas la même que celle de Kisangani en 1997.
Goma est aujourd'hui le premier enjeu de l'intégrité du territoire national. C'est par Goma que le Congo vivra ou mourra. Quoi de plus normal, pour tout Congolais voulant voir son pays uni, que de soutenir le Président Félix Tshisekedi qui, dans son intervention par visioconférence à la 75ème assemblée générale des Nations Unies la nuit du 22 au 23 septembre 2020, envisage la possibilité pour le Gouvernement congolais d'examiner " également, toujours avec le concours de ses partenaires, les options non militaires tant pour les groupes armés nationaux qu'étrangers afin de résoudre et d'en finir avec ces conflits armés et de ramener durablement la paix à l'Est de la République Démocratique du Congo ", sa détermination, a-t-il relevé auparavant, étant " de redonner le plus tôt possible le sourire aux populations de l'Est " de son pays en proie à l'insécurité depuis plusieurs décennies.
Goma porte un message : "... là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ".

Omer Nsongo die Lema/CP

Pin It

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout