Flash

Comment faire connaître à un plus grand nombre des Congolais les complexes affaires sociales, judiciaires et politiques ? Un livre récent ‘’Parcelles de vie’’ est tiré de nouvelles de Sosthène Mova Kawen publié aux éditions L’Harmattan.

La Fille de l’Ecrivain professeur Mova Sakanyi, s’y attèle avec un point commun : la responsabilité dans la vie sociale. Depuis quelques temps, la vie professionnelle de Sosthène Mova est guidée par une seule obsession : écrire sur la société. Dans cette obsession, elle a multiplié les angles d’attaques : ‘’Fragmentée’’ ; ‘’Usurpatrice’’ et ‘’Innoncetia’’.

Le week-end du 21 octobre 2018, dans la Salle des spectacles de Showbuzz, Carrefour Congo Culture, une association pour la promotion de la culture congolaise, a présenté la pièce de théâtre : ‘’Parcelles de vie’’. Une œuvre écrite par Sosthène Mova Kawen. L’auteur a écrit trois Nouvelles dans un même livre. Et elle les a transposées en une pièce de spectacle.

Le stress et autres soucis ont été recalés par la détente et le savoir-faire de ces professionnels du théâtre. Dans la salle, les déclamations se déchaînent, au rythme saccadé. Une hôtesse passe pour annoncer les couleurs avec un écriteau : Fragmentée. Délaissant les pots de popcorns suspendus entre les mains, les lèvres fusionnaient sous les yeux des acteurs. Avec cette première pièce de théâtre ‘’Fragmentée’’, qui rassemblait plus d’un millier de spectateurs de tous les horizons, l’équipe théâtrale venait de réussir son pari et le public était mis en confiance.

Fragmentée, de quoi s’agit-il ?

C’est l’histoire d’une jeune fille qui vit en Europe et décide de venir rendre visite à ses grands-parents avant la célébration de son mariage ? Voyant la manière que ses grands-parents partageaient leur amour, elle s’est rendue compte qu’elle n’a jamais été aimée par son fiancé. En famille, elle a remarqué que sa tante était folle d’amour pour son homme. Et, ici, les fiançailles de sa tante avaient déjà 15 ans d’avance. Malgré le déboire d’être abandonnée à l’hôtel par son fiancé, sa tante a gardé sa foi de son mariage. Elle n’a pas ouvert les yeux à un autre quidam. Comme c’est le cas sous d’autres cieux. Après ces années, elle a vu le fiancé de sa tante venir à la rencontre de sa future épouse pour la prendre en mariage. En famille, celle qui vit en Europe a constaté la chaleur familiale, le rapprochement familiale, pas d’égoïsme. Celle de l’Europe, son fiancé venait avec le style européen, très différent de celle de congolais de Kipushi au Katanga. Elle se décide d’abandonner le schéma caricaturé de belgicain.

Le deuxième écriteau passe et annonce Usurpatrice

On rapporte la vie d’une fille qui entre en politique. Elle rencontre beaucoup d’obstacles avec le chef de son Parti politique auquel elle a adhéré. On démontre dans cette pièce pourquoi les femmes se découragent-elles dans cette vie. Tantôt ce sont les promesses, tantôt c’est le copinage et une suite de cohorte de déboires qu’elles endurent au portable. Pour franchir toutes ces barrières, alors la femme se décide de les contourner pour accéder au pouvoir. Comment ? Elle comprend le jeu et prend l’option de se mettre au travail. Elle fonce en organisant des réunions à sa guise avec une idée en tête de se venger. Se venger parce que l’homme qui l’avait amené au parti après avoir tout avaler d’elle, l’abandonne et commence à écarquiller les yeux ailleurs. Elle détrône l’homme est devient Usurpatrice.

Et, enfin, Innoncetia

Ici, c’est tout le monde qui accuse Mme le comptable pour avoir mené une vie dure aux enfants qu’elle héberge, jusqu’à tuer un enfant. Elle est traitée de tous les péchés d’Israël. Devant le tribunal où elle a été conduite, même ses témoins l’ont incriminé. Le jugement n’a pas tardé. Elle a été condamnée à perpétuité.

Les leçons : les us et coutumes sont des valeurs à ne pas aliénées comme c’est le cas de Fragmentée. En politique, les gens doivent prendre conscience et responsabilité pour apporter une pierre à la construction et au développement et non s’accapare de tout, y compris les femmes. Dans innoncetia, on conseille de ne pas jeter l’opprobre chez autrui.

C’est dans une ambiance de détente que les gens sont rentrés émerveillés par Sosthène Mova Kawen.

Peter Tshibangu

Pin It

Statistiques

8421210
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4180
32442
224580
7970533
252252
979134
8421210

Your IP: 54.160.19.155
2020-08-09 02:53

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg