Flash

BAN2

 

11 août 2007 – 11 août 2022 : il y a 15 ans, jours pour jour, depuis que l’artiste musicien Jean de Dieu BIALU MADILU a quitté la terre des vivants. Pas grand-chose n’a été organisée à Kinshasa, terre de la musique africaine, à l’occasion de la commémoration du triste anniversaire de sa disparition.

Du côté gouvernement, les mélomanes on noté un silence absolu et consciencieux de la Ministère de la Culture, arts et patrimoine, qui n’a fait aucune allusion à cette commémoration. Et pourtant, renseigne-t-on, la famille biologique de Madilu et l’Ong ‘‘Artiste en Danger’’ se sont réunies et ont mené des démarches auprès de Mme la ministre Catherine FURAHA mais en vain. Le document introduit dans son cabinet est resté, selon leurs dires, lettre morte. Même pas une réponse (négative ou positive), déplore un des fils biologiques qui fustige cette attitude. «C’est triste de vivre dans un pays où on jette facilement dans les oubliettes ces grands artistes après leur mort. Alors qu’ils ont fasciné la Rumba qui fait aujourd’hui la fierté et l’identité de tout un peuple dans le monde entier », déplore-t-il. Donc, il est difficile d’être aimé que d’aimer.

Qu’à cela ne tienne, quelques musiciens de Multi-Système, orchestre cher à l’illustre disparu, se sont produit à l’espace Kimpwanza, ce 11 août 2022, dans la commune de Kasa-Vubu, en guise d’hommage à leur Président. Et cela grâce à une organisation propre qui a été mise en place par la famille biologique de Madilu. Celle-ci s’est rendue dans la journée à la nécropole «Entre Ciel et Terre» de la N’sele pour s’incliner et déposer quelques gerbes de fleurs sur sa tombe. Cette visite a été suivie d’une messe d’action de grâce.

On a noté la présence du chanteur Félix Wazekwa et quelques musiciens de son groupe Cultur’A pays vie. Décédé à la suite d’une crise cardiaque à l’âge de 57 ans, Madilu Système fait partie des légendes de la Rumba congolaise moderne. Chanteur par excellence devant Dieu et les hommes, celui que les fans appelaient affectueusement le ‘‘Grand Ninja Ntotila dia Kongo’’, était avant tout une voix exceptionnelle dans l’histoire de la musique congolaise. Oui ! Il avait du feu dans son timbre vocal qui était incomparable et surtout séduisant.

Sur le plan discographique, le fondateur –Président du groupe Multi-Systèm a laissé des chefs d’œuvre qui ont énormément contribué à l’éclosion de sa carrière musicale. Le Grand Pharaon Madilu Système a connu un parcours élogieux marqué par des tubes à succès. A nos jours, on ne peut jamais organiser une manifestation joyeuse sans balancer ou écouter un des morceaux pétillants de cet artiste. Ce chanteur de charme avait sa place dans la musique congolaise qu’il a défendue durant toute sa vie dans le monde entier. 

Du groupe Bamboula de Papa Noël Nedule, en passant par l’orchestre Bakuba Mayopi, jusqu’au Tout Puissant OK Jazz du Grand Maître Franco Luambo Makiadi, Madilu Système était un pion majeur dans l’attaque chant. C’est ainsi que Luambo avait très vite fait de Madilu son protégé. Pas uniquement par stratégie, mais surtout parce que le talent du chanteur avait convaincu le Grand Maître.

Plusieurs tubes vont consacrer cette collaboration particulière : « Non », « Mario », « Mamou », pour ne citer que ceux-là. Après la mort de Luambo, Madilu a continué le chemin avec les autres collègues qui sont allés créer Bana Ok  dont le président était Lutumba Simaro. Malheureusement, les choses n’ont pas bien tourné.  

Conséquence, il va claquer la porte pour faire son propre chemin en s’engageant dans une carrière solo qui consacre un talent arrivé à maturité.

Un autre chanteur –parolier au nom de Dina Star a été parmi les hommes qui ont côtoyé de plus près de Madilu.

Il a n’a pas aussi manqué de faire un témoignage par rapport à a personne et surtout sa particularité dans la musique congolaise. 

« Oui, 15 ans déjà passés depuis sa disparition mais je peux vous dire que Madilu est toujours présent dans mes pensées, humainement et musicalement. Je garde de lui des conseils et des anecdotes tout au long de sa carrière. Il était un artiste avec grand A. Humain, très professionnel. Vraiment, il était tout simplement lui. Toutes ses compositions m’ont marqué dans l’ensemble de son répertoire», a soutenu Dina Star, résidant en France.

Jordache Diala

Pin It

Statistiques

25000010
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1438
21290
77728
24766587
108562
682697
25000010

Your IP: 54.234.102.207
2022-10-06 01:21

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg