Le cadre macro-économique demeure stable, indique le CCE

Les membres du Comité de Conjoncture Economique se sont réunis une fois de plus ce mercredi 31 mars 2021 autour du Premier Ministre sortant Ilunga Ilunkamba pour continuer la surveillance de la situation socio-économique du pays.  A l'Hôtel du Gouvernement où s’est tenue la séance de travail, trois dossiers ont été examiné. Il s’agit premièrement de la note de conjoncture présentée par la Vice-Premier ministre en charge du Plan, ensuite la note de conjoncture économique présentée par le Vice-Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, ainsi que la note d'information sur la signature d'un contrat de collaboration entre la CVM et la FEC présentée par l'Administrateur Délégué de cette dernière.

Selon le Vice-Premier Ministre chargé du Budget qui a fait le point de la réunion, sur le plan international, il a été noté que dans son rapport publié le 24 mars 2021, la Banque Mondiale indique que l'Afrique devrait voir sa croissance se situer autour de 3,4% contrairement aux prévisions précédentes de 2,1%. Cela se justifie notamment, par l’embellie des matières premières avec une reprise quoi que timide des activités sur le marché international et le recul des restrictions induites par la pandémie de covid-19, souligne Jean Baudouin Mayo Mambeke.

Par ailleurs, il a été noté une baisse des prix de tous les produits miniers d'exportation à savoir, le Cuivre, le Cobalt, le Zinc et le Manganèse.  Mais également la baisse de tous les produits céréaliers à l’exception du maïs.

En effet, le prix du cuivre est de 8968 USD la tonne métrique, le Cobalt est à 52470 USD la tonne, le zinc est à 2816,40 USD, l’étain à 27559,40 USD, l’Or est à 1732,74 USD l’once, et l'argent est à 2520,30 USD.

Ces prix permettent à l’économie nationale de se renforcer et résister.

Sur le plan national, l’examen des statistiques de pandémie à COVID-19 renseigne  8.012 cas de personnes contaminées au 28 mars 2021 contre 27.553 au 20 mars 2021, soit 459 nouveaux cas et 739 cas de décès.

Le VPM en charge du Budget a lancé une alerte à ceux qui sont encore sceptiques devant la maladie. ‘’Il faut continuer à respecter les gestes barrières, et toutes les instructions des autorités du pays‘’, a-t-il laissé entendre. Aussi a-t-il salué les efforts du personnels soignants en RDC au regard des 24.892 cas de guérisons depuis le début de la pandémie dans le pays.

Pour ce qui est du marché de change, il demeure stable tant à l’indicatif qu'au parallèle, en dépit d’une légère dépréciation à l'officiel de 0,11% et au parallèle de 0,42%. Le FC se change pour 1 $ Américain à 1982,7FC à l'officiel 2025 FC au parallèle.

Sur le marché des biens et services, le rythme de formation des prix intérieur est demeuré globalement stable. Le taux d'inflation hebdomadaire s'est établi à 0,10%. Le cadre macro-économique demeure stable grâce au respect du pacte de stabilité monétaire signé entre le Gouvernement et la BCC.

La FEC a tenu informer le CCE de la signature d’un contrat de collaboration entre la CVM et la FEC, dans sa branche des Agents maritimes.

La Pros.

De plus en plus les juridictions, pour dire le Droit, font appel aux principes généraux du droit, chaque fois qu’elles estiment que la solution à apporter au litige ou à la question qui leur ai soumise relève d’une matière dans laquelle l’absence de loi ou l’ambiguïté de celle-ci ne leur permet pas de se prononcer.

*Le dollar devient la monnaie de réserve. D’où, toutes les spéculations observées autour du Franc congolais.
Ces derniers jours, en République démocratique du Congo, sur le marché des changes, nous avons plusieurs devises qui se négocient, entre autres, le CFA, l’euro, le Franc suisse, la Livre Sterling, le dollar américain avec le Franc Congolais.

Bonne nouvelle pour la population de la Capitale. Comme annoncé dans son communiqué du 19 mai dernier, la Ministre de l'Economie Nationale, Mme Acacia Bandubola Mbongo a procédé au lancement officiel de la vente des produits de grande consommation pour approvisionner la Capitale, en proie à la pandémie de covid-19.

Madame Acacia BANDUBOLA MBONGO, Ministre de l’Economie Nationale, porte à la connaissance de l’opinion nationale, la signature, ce mardi 5 mai 2020, des Arrêtés portant révision à la baisse des prix des produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national, applicable à partir du jeudi 7 mai 2020, de la manière ci-après :

C’est une bonne nouvelle pour la population congolaise. Actuellement, l’on assiste à une baisse progressive de prix du sucre sur le marché congolais. Ainsi, face à cette situation qui s’avère salutaire pour le pays, il y a de quoi salué le travail magistral que réalise le Ministère de l’Economie Nationale sous Mme Acacia Bandubola et le Ministère du Commerce Extérieur que chapeaute Jean-Lucien Bussa Tongba.

Statistiques

15053136
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6493
25681
123125
14765126
360254
764873
15053136

Your IP: 114.119.147.81
2021-04-16 07:06

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg