Enfin, la Confédération africaine de football (Caf) a procédé, lundi 17 février, au tirage au sort de la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations Chan-Cameroun 2020.

Seize pays qualifiés depuis octobre dernier, ont été répartis en quatre poules de quatre. L’événement a eu lieu au Palais Polyvalent des sports de Yaoundé, en présence des anciennes gloires du Cameroun comme Stephan Tatwa et Salomon Olembe. La RDC hérite le groupe B basé à Douala, en compagnie de la Lybie, le Congo et le Niger.
Un groupe jouable avec des équipes que les Léopards maîtrisent bien, mais qu’eux aussi connaissent bien les Léopards. Les Diables rouges avaient barré la route aux Léopards à la 5ème édition, au Maroc. Ce sont des nations qui jouent de temps à temps.
Dans la poule A, on retrouve le Cameroun pays organisateur, le Mali, le Burkina-Faso et le Zimbabwe. La Poule C, c’est celle du Maroc, le Rwanda, l’Ouganda et le Togo de Claude Le Roy, et, la poule D, la Zambie, la Guinée, la Namibie et la Tanzanie.

Dans ce tirage, la RDC faisait partie du chapeau II, ensemble avec la Guinée, le Mali et le Rwanda.
La RDC tombe devant le Cameroun en amical 0-1
Pendant ce temps, les Léopards ont été battus par les Lions Indomptables du Cameroun 0-1, dimanche, 16 février, au complexe sportif de Kintele, à Brazzaville, en match amical international, en prévision de la phase finale de cette compétition, du 4 au 25 avril, au Cameroun. Premier match, première défaite pour le coach Pamphile Mihayo qui vient de prendre les commandes de cette équipe il y a 5 jours.

Après une première mi-temps de score vierge (0-0), l’unique but de la partie a été inscrit dès le retour des vestiaires par l’entremise du joueur Valentin Beo Bato à la 46ème minute. Mihayo et ses poulains n’ont pas démérité. Le coach Pamphile Mihayo a donc commencé par une défaite comme son prédécesseur, le coach Christian Nsengi Biembe devant le Rwanda au stade de Martyrs, à Kinshasa, toujours en match amical. En clair, la RDC gagne difficilement les matches amicaux, pour ne pas dire, qu’elle ne gagne pratiquement pas.

Pour rappel, à sa nomination mardi soir, Pamphile Mihayo séjournait à Goma, au Nord-Kivu, avec son Tout-Puissant Mazembe Englebert. Il n’a rejoint Kinshasa que jeudi dans la soirée accompagné de certains Léopards comme Djos Issama, Glody Likonza, Isaac Tshibangu, Chico Ushindi et Jackson Muleka, avant de traverser tous vendredi matin pour Brazzaville. Et, le dimanche, il a joué et perdu. Ce n’est que le début, le chemin est encore long. Miyaho a gagné le CHAN comme joueur en 2009, et comme entraîneur adjoint en 2016. Il n’est pas impossible qu’il le gagne comme entraîneur titulaire en 2020. C’est un grand connaisseur de cette compétition qui va à la chasse.

EG

 

Statistiques

4761104
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4288
3954
70278
4527212
16385
640929
4761104

Your IP: 3.233.239.102
2020-04-04 21:10

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg