Dernières publications

Décidemment, cette affaire est loin d’être close. Le dossier de l’attaquant international congolais au nom de Meschack Elia, suspendu par la Fédération Congolaise de Football Association à la suite d’une plainte introduite par le club lushois de Tout Puissant Mazembe fait la ‘’Une’’ dans toutes les rubriques sportives.

Comme si cela ne suffisait-il pas, cette affaire sportive vient de connaître une nouvelle tournure. Car, l’Union des Footballeurs congolais, ‘’UFC’’ en sigle, vient de s’opposer fermement face à la décision ‘’unilatérale’’ prise par la FECOFA de Constant Omari. Jusqu’auboutiste, l’UFC promet d’assurer une défense à la hauteur, avec comme argumentaire : l’implication du TP Mazembe aux manœuvres pour bloquer le transfert de Meschack Elia.

En effet, frustré par les décisions rendues contre l’attaquant Meschack Elia Lina, le syndicat des footballeurs congolais, appelé ‘’Union des Footballeurs Congolais ‘’ s’est opposé avec la dernière énergie à cette suspension. D’ailleurs, cette structure annonce dans son site officiel une contre-attaque déjà opérationnelle dans le souci de sauver la carrière de ce jeune prodige congolais qui a émerveillé les amoureux de ballon rond lors de la consécration des léopards au Championnat d’Afrique des Nations 2016 au Rwanda. Oui, Meschack Elia, l’un des membres actifs de cette Union, qui s’annonce actuellement en Suisse vient d’enregistrer un soutien de taille de l’UFC. « Meschack Elia peut se rassurer qu’il a tout le soutien indéfectible de son cher syndicat. Fidèle à sa vocation, l’Union des Footballeurs du Congo(UFC) ne lâchera pas le joueur à son triste sort, suspendu par la FECOFA pour une durée de 12 mois», a précisé ce syndicat.
En outre, l’UFC a réagi dans le but de mener des démarches sur la mauvaise foi du Club lushois de bloquer le transfert international, en sachant que le joueur est libre de faire son choix. « Nous signalons que toutes les batteries sont mises en marche pour que la situation soit décantée », renchéri l’un des membres-syndicats.

Rappelons que l’attaquant de TP Mazembe, le meilleur joueur du Championnat d’Afrique des nations 2016, Meschack Elia a écopé de 12 mois de suspension pour avoir boudé un stage concluant avec le club belge du FC Anderlecht avant qu’il demande un asile politique en suisse avec des ‘’faux documents administratifs’’, avait précisé la FECOFA. L’ancien sociétaire de Mazembe avait introduit une plainte à la FECOFA le mois dernier pour que cette institution puisse trancher sur cette affaire. Signalons également qu’il est interdit à ce joueur d’accéder aux installations sportives et extension aux équipes nationales de la RDC.

Glody Luedi

Les plus lus