Le sectionneur des Léopards de moins de 23 ans, Christian Nsengi Biembe, a animé hier jeudi 3 avril, une importante conférence de presse, au siège de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), à Kinshasa, au cours de laquelle, il a éclairé la lanterne des journalistes sur l’affaire Arsène Zola et plusieurs d’autres préoccupations.

Au terme de la double confrontation RDC-Maroc, bien d’ailleurs juste après le match aller à Kinshasa, une information a circulé, faisant état d’un éventuel recours de la Fédération marocaine, contestant l’alignement d’Arsène Zola dans ce match, inscrit dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Can- Egypte novembre 2019. Le sélectionneur des Léopards a confirmé que le Maroc a certainement introduit le recours, se basant sur les fausses informations publiées dans un site, alors que c’est faux et archifaux : «Tous les documents d’Arsène Zola, ses actes de naissance et ses différents passeports attestent bel et bien qu’il est né en 1997. Il n’y a rien d’avoir peur là-dessous, les Marocains n’auront pas gain de cause, Arsène Zola a 22 ans, pas plus », a-t-il minimisé.

Le sélectionneur des Léopards s’est attardé plutôt à parler de la suite de cette campagne, disant que c’est avec le même esprit qu’il va aborder le prochain match contre le Mali, au mois de juin : «dans l’ensemble de deux matches contre le Maroc, l’équipe s’est bien comportée, surtout en défense et au milieu du terrain. On a encaissé un but au Maroc sur un pénalty inexistant. 17 sur 20 personnes disent qu’il n’y avait pas pénalty dans cette action. Le seul souci que nous avons jusque-là, c’est dans la finition au niveau de l’attaque. C’est notre problème ! Il faut que les Muzungu parviennent aussi à marquer. Et s’il faut attribuer une cote à cette équipe, je donnerai 7/10 ».

Par ailleurs, Christian Nsengi Biembe a salué l’esprit et à la cohésion qui règne entre les U23 et les Léopards seniors : « C’est bon, c’est notre temps, nous jouons le Mali dans deux mois pour nous qualifier nous aussi à la phase finale, et donner un élan aux seniors qui vont jouer quelques jours après, leur premier match de poule à la phase finale de la Can Egypte 2019 », a indiqué Nsengi Biembe, avant de lancer un appel aux supporteurs : «chers supporteurs congolais, lorsque vous quittez le stade à 3 ou 4 minutes avant le coup de sifflet final parce que l’équipe est menée, je vous dis, vous découragez sérieusement les joueurs qui sont sur terrain. Alors que dans les trois minutes on peut basculer tout un match…».

Les affiches du dernier tour
Exempt du tour précédent en raison du forfait de la Sierra Léone, le Cameroun sera face à la Tunisie. Il y aura un duel d’Afrique australe entre l’Afrique du Sud et le Zimbabwe. Un autre, la Guinée après avoir sorti le Sénégal, se mesurera à la Côte d’Ivoire. Il y aura également Ghana – Algérie.
Les rencontres de ce dernier tour sont prévues en aller le 5 juin et en retour le 9 juin. Les 7 qualifiés rejoindront l’Egypte pour la phase finale de la CAN U23 à la fin de l’année. Les 3 premiers se qualifieront pour le tournoi de football des Jeux Olympiques, Tokyo 2020.
Programme
-Afrique du Sud - Zimbabwe
-Zambie - Congo
-Ghana - Algérie
-Cameroun - Tunisie
-Côte d’Ivoire - Guinée
-Soudan - Nigeria
-RD Congo – Mali.

Guy Elongo

Les plus lus