Dernières publications

Sous la férule du Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Comité technique multisectoriel permanent de la planification familiale (CTMP/PF) organise, du 3 au 5 décembre 2019, la 4ème conférence nationale pour le repositionnement de la planification familiale.

Cette activité se tiendra au Kempinski Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa. " Emergence de la RDC en 2030: Place et rôle de la planification familiale", est le thème qui sera développé par le Gouvernement congolais et ses différents partenaires techniques et financiers.
Pour ce faire, une conférence de presse a été organisée ce jeudi 10 octobre 2019, dans la salle de conférence du cercle de Kinshasa.

Pour la Coordonnatrice du CTMP, Dr. Jacqueline Bapura, cette quatrième conférence nationale offre l'opportunité de mobiliser des ressources additionnelles domestiques et internationales. Elle offre, également, l'occasion d’affiner les stratégies pour offrir plus de services de planification familiale aux adolescents et jeunes afin de baliser le chemin de la croissance économique, du développement durable et de l'émergence. Car, précise-t-elle, ces jeunes sont des futurs géniteurs. Aussi, cette conférence ouvre des brèches d'accompagner le Chef de l'Etat dans la concrétisation de sa vision basée sur l'émergence de la RDC.

Dr. Jacqueline Bapura a souligné, par ailleurs, que cette quatrième conférence offre au CTMP, une occasion de discuter avec tous les bailleurs traditionnels de la planification familiale en RDC en vue de renouveler leur engagement de continuer à mobiliser de l'argent pour financer les activités de la planification familiale. Mais, aussi, elle offre une opportunité aux nouveaux bailleurs de fonds de s'engager à mobiliser des fonds en faveur de la planification familiale.
Cette quatrième conférence est, aussi, une occasion unique pour le CTMP de discuter avec le gouvernement Ilunga Ilukamba sur le renouvellement des engagements de la RDC en faveur de la planification familiale, la clarification des rôles et des investissements potentiels du secteur privé dont les sociétés minières et les sociétés des télécommunications, pour mobiliser davantage des ressources dans le cadre de leur responsabilité sociale.

"Ces assises seront rehaussées de la participation du président de la République Félix Tshisekedi qui veut participer personnellement et démontrer son leadership, son implication sur la planification familiale comme stratégie d'autonomisation des femmes en croissance économique du pays ", a déclaré Docteur Lis Lombeya, Directrice du programme National de Santé de la Reproduction (PNSR). Elle a, en outre, précisé que le développement du premier Plan stratégique de planification familiale va atteindre son objectif qui est d'augmenter la prévalence contraceptive moderne de 6,5% en 2013 à 20% en 2020 et améliorer l'accès et l'utilisation des méthodes contraceptives modernes à au moins 2,1 millions de femmes additionnelles en 2020. Car, actuellement, le taux de prévalence est de 18%.

Fidèle à sa mission en RDC, l’UNFPA, via Victor RAKOTO, Représentant adjoint, soutient la 4ème conférence nationale sur la PF. Car, martèle-t-il, la planification familiale est un pilier clé pour le développement et atteinte du dividende démographique, nécessaire pour une croissance économique soutenue et à l’émergence de la RDC d’ici 2030. Par conséquent, insiste-t-il, il faut une politique de planification familiale plus hardie, pour réduire sensiblement le taux de dépendance global en dessous du seuil de l’ouverture de la fenêtre d’opportunité démographique, moteur de la croissance économique pour obtenir à la capture du dividende démographique.
‘’Travaillons ensemble, tous les partenaires, main dans la main, pour faire de cette 4ème Conférence nationale sur la planification familiale un succès’’, lance Victor RAKOTO.

Innovations
Il sied de souligner qu'il y a une ferme volonté dans le chef des autorités congolaises pour matérialiser la politique de planification familiale. Pour preuve, le CTMP a permis à la RDC d'obtenir des engagements concrets du Gouvernement en matière, entre autres, de la création de la ligne budgétaire pour l'achat des contraceptifs au niveau national et provincial ; de l'intégration de la planification familiale dans plusieurs documents de développement socioéconomique et de politique de santé (le Décret du Premier Ministre n°15/003 du 6 mars 2015 portant création et fonctionnement du CTMP ; du cadre d'investissement du GFF en 2016; du plan national de développement sanitaire 2016-2020 etc.

Enfin, il convient de préciser que la quatrième conférence recevra 400 participants issus des institutions nationales et internationales, la présidence de la République, les organisations des sociétés du secteur privé, les scientifiques et chercheurs travaillant dans la planification familiale etc. Les stands d'exposition sont également prévus.
Pour toutes les précisions, consultez: www.cnrpf-rdc.org

En effet, le CTMP est le cadre idéal qui réunit toutes les structures tant nationales qu’internationales qui travaillent pour l’amélioration de la santé de la mère, des enfants et des familles pour mobiliser les ressources pour la planification familiale.

Jules Ntambwe


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout