A Abidjan, Cédrick Kabangu, conseiller du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, au collège des Infrastructures, a lancé un appel aux investisseurs à venir œuvrer au pays de Lumumba, afin de favoriser la matérialisation sans faille de la vision globale de l’actuel Président de la République.

A la demande du gouvernement congolais, le Gouvernement coréen, par le canal du Fonds fiduciaire de l’agence de Coopération Economique entre la Corée du Sud et l’Afrique( KOAFEC) et sous la facilitation de la Banque Africaine de développement (BAD) avait marqué son accord d’appuyer la RDC à travers le programme dénommé « Renforcement des capacités en politique de développement stratégique et en gestion des Finances publiques» et ce, à travers l’Institut Coréen KDS (Korea Institute for development Strategy) qui dispose d’une expérience en matière de formulation de politique dans les sujets pertinents.

Il s'observe, à ce jour, qu’en valorisant les connaissances générales, le système d'évaluation en vigueur, qui est principalement de type général, ne permet pas une véritable évaluation spécifique des acquis des élèves et apprenants des filières techniques et professionnelles.

La situation des personnes vivant avec handicap en Afrique centrale est et reste sombre. Sur ce, Me Patrick Pindu, Directeur Exécutif du Forum des Défenseurs et Organisations des personnes handicapées en Afrique Central et dans les Grands Lacs, «FOPHAC», a organisé une réunion de plaidoyer, le vendredi 19 juillet 2019, avec la presse congolaise pour annoncer des activités à venir afin de remédier à cette situation désolante.

Deuxième personnalité de la République, Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de la Chambre basse du parlement, en séjour dans l’espace grand Equateur, a représenté le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, à la grande messe d'intronisation du nouvel archevêque de Bokungu-Ikela, Monseigneur Toussaint Iluku qui a remplacé Fridolin Ambongo.

Ça y est. Ils se sont mutuellement demandé pardon et ont officiellement mis fin aux querelles intestines qui les rongeaient. Le jeudi 18 juillet 2018, au siège de leur structure, la Communauté Islamique en République Démocratique du Congo a organisée une cérémonie de «Doua» au cours de laquelle a été enterré le conflit de longue durée qui opposait ses membres les uns contre les autres.

Déclarée ouverte depuis le mois d’avril dernier, la session extraordinaire de la Chambre haute du parlement est en train de se poursuivre, alors que dans la chambre sœur de l’Assemblée nationale, les élus du peuple jouissent paisiblement, depuis samedi 15 juin dernier, des vacances parlementaires. Pourtant, au Sénat, l’on avance petit à petit, mais surement vers la tenue effective des élections du Bureau définitif.

Usurpation de pouvoir, abus de pouvoir, débauchage, faux en écriture, menaces, insultes, trouble de quiétude et imputations dommageables, sont l’essentiel des accusations portées auprès du Procureur Général près la Cour de cassation, par le Président et Autorité morale de l’AFDC-A, Bahati Lukwebo, contre, d’une part, Néhémie Mwilanya, coordonnateur du Front commun pour le Congo, et d’autre part, contre ceux-là qu’il considère comme des dissidents de son regroupement politique.

Le Comité d’orientation de la réforme des finances publiques (COREF) a, sur financement du Projet de renforcement de la redevabilité et de la gestion des finances publiques (PROFIT-Congo), organisé, du 9 au 11 juillet dernier, un « atelier d’évaluation de l’état de mise en œuvre des recommandations des missions antérieures d’AFRITAC Centre et de validation des guides de gestion du budget en mode programme : PAP, RAP et dialogue de gestion », par une mission d’assistance technique du FMI : Afritac-Centre.

Les plus lus