Les échéances approchent. Après avoir décroché le mandat de l’organisation des IXèmes Jeux de la Francophonie, le Gouvernement de la RD. Congo est tenu de s’activer à la préparation de ce grand rendez-vous sportif, culturel et artistique, réunissant les pays membres de la Francophonie.

C’est dans ce cadre que la Délégation du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF), conduite par sa Directrice, en l’occurrence Madame Zeina Mina, effectue une mission de 10 jours en RDC, soit du 25 août au 05 septembre 2019. Et, dans la matinée d’hier, lundi 26 août 2019, cette délégation a rencontré la partie congolaise, au cours d’une réunion de mise au point, dans un des bâtiments administratifs du Gouvernement situé dans la commune de la Gombe.

Respect du chronogramme
A vrai dire, le Comité International des Jeux de la Francophonie est à sa deuxième mission en RD. Congo. La première était organisée du 23 au 25 juin 2019 et avait pour but d’évaluer non seulement l’engagement des autorités politiques du pays, mais aussi les différents sites et infrastructures sportives et culturelles proposés dans le dossier de candidature présenté par les experts de la RD. Congo, lequel a été défendu le 27 juin 2019 à Paris.

Au cours de sa deuxième tournée, les objectifs poursuivis par ce Comité est, conjointement avec le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) qui sera incessamment constitué, d’élaborer le projet de Cahier des charges, d’identifier les différents sites et infrastructures et qui seront inscris dans le Cahier des charges, d’élaborer les organigrammes de différentes commissions du CNJF et du plan de recrutement des ressources humaines, d’échanger et de définir les domaines organisationnels des Jeux, de procéder à la validation des disciplines à inscrire au programme officiel et d’apporter sa contribution quant à l’élaboration du budget et à la définition des règles financières et comptables du CNJF.
Pour éclairer davantage la lanterne, Madame Zeina Mina a précisé l’importance de cette mission et réitère l’appui de son équipe, accompagnée des experts des questions d’infrastructures, financières et autres, à soutenir le Comité National ainsi que le Gouvernement de la République dans l’organisation des IXèmes Jeux de la Francophonie.

Etant donné que l’octroi du mandat de l’organisation de ces Jeux à la RD. Congo l’a été sous certaines réserves, la Directrice du CIJF incite les autorités de la République à la concrétisation des actions liées à l’installation du Comité National des Jeux de la Francophonie, la présentation du Cahier des charges complet, détaillé, budgétisé et signé par la RDC et l’OIF en septembre 2019, le début des travaux de construction du Village des Jeux de la Francophonie à la Fikin en octobre 2019, et le respect de ces différentes conditions prévues devant le Conseil Permanent de la Francophonie, lors de sa 108ème session à Monaco le 29 octobre prochain.

Déroulement
Confiant quant à l’organisation de cette activité, en dépit du court délai lui accordé, M. Jonas Kumakinga, Délégué Général de la DGF, rassure la population de la tenue effective et sans préjudice de ce rendez-vous francophone.
Par ailleurs, il remercie le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de l’importance accordé à l’organisation de l’activité et annonce que les travaux de construction du Village des Jeux de la Francophonie seront réalisés par une Firme Turquoise qui, elle, n’attend que la constitution des membres du Comité National pour se mettre au travail.

Aussi, il en appelle aux filles et fils du pays d’apporter leur contribution, d’une manière ou d’une autre, à son organisation. Achevant ses propos, il a déclaré que «la tenue effective des IXèmes Jeux de la Francophonie en RD. Congo prouvera que l’expertise nationale est capable de concurrencer l’expertise internationale ».

John Ngoyi


Les plus lus