La splendide salle Fal Bob a vibré, en cette soirée pluvieuse du mardi 4 décembre 2018, au rythme de chants et slogans des vendeuses de pain de la commune de Bandalungwa à Kinshasa.

Dirigée de main de maître par un dynamique Coordonnateur communal, la structure «COUP SUR COUP», qui bat campagne pour Emmanuel Ramazani Shadary, s’y est fixée rendez-vous avec des nombreuses mamans et jeunes filles qui se donnent la peine, chaque matin ou chaque soir, d’approvisionner en pains les habitants de Bandalungwa, en vue de les soutenir dans l’exercice de leur métier, de booster leurs activités commerciales.

C’est le candidat à la députation provinciale n°33, Esaïe Djoli A Djoli, bénéficiant également du soutien de ladite structure, qui était au cœur de cette action de haute portée consistant à l’octroi de bassins et fonds de commerce à plus de 400 commerçantes de Bandalungwa. Comme de coutume, cette rencontre a débuté par une prière suivie de quelques chants en l’honneur des vendeuses de pain. Dans son speech, Esaïe Djoli a, de prime abord, adressé ses sincères remerciements à l’initiateur de l’action du jour, Emmanuel Ramazani Shadary, alias «Coup sur Coup», le candidat n°13 à la présidentielle 2018, «ticket gagnant» du Front Commun pour le Congo (FCC). Des applaudissements nourris ont retenti dans ce bel édifice.

Vêtu lui-même aux couleurs dominantes (jaune et bleue) du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) avec l’effigie de Ramazani Shadary, ce militant de première heure a distribué, à titre symbolique, des tee-shirts, foulards, écharpes, chapeaux, à l’assistance. Par la suite, Esaïe Djoli, assisté de l’Exécutif communal Jean Serge Tshiben, a procédé à l’appel nominal et au contrôle physique de chaque bénéficiaire. Un autre rendez-vous est pris pour ce jeudi 6 décembre pour la remise proprement dite de ce don du candidat n°13 à l’élection présidentielle, via la Cellule de base «COUP SUR COUP».
Quel est le portrait-robot du candidat n°13 ?
«L’oiseau rare» qui va mener la méga plateforme électorale FCC à la présidentielle du 23 décembre 2018, Emmanuel Ramazani Shadary, a vu le jour un certain 29 novembre 1960 à Kasongo dans le territoire de Kabambare, province du Maniema. Marié, il est père de huit enfants. Il est diplômé d’études spéciales en Sciences Politiques de l’Université de Kinshasa avec la mention très grande distinction. Ce doctorant est aussi licencié en Sciences Politiques et Administratives de l’Université de Lubumbashi. Très intelligent, Shadary a eu à distinguer du premier au troisième cycle universitaire. D’où, le surnom de «Coup sur Coup».
De 1998 à 2001, Emmanuel Ramazani Shadary a été Gouverneur du Maniema. En 2006 et en 2011, il est Député national élu de la circonscription de Kabambare. Il a aussi été Président du groupe parlementaire PPRD puis Coordonnateur de la Majorité Présidentielle à l’Assemblée Nationale. Shadary a été Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et Sécurité. Ce Dauphin de Joseph Kabila a occupé le poste de Secrétaire Général Adjoint du PPRD et, actuellement, Secrétaire Permanent de ce parti-phare de la Majorité et du FCC. «Coup sur Coup» peut donc compter sur les vendeuses de pain et les milliers d’habitants de Bandalungwa dont le candidat Député provincial Esaïe Djoli se veut désormais être le porte-parole.

James Mpunga Yende

Les plus lus