L’Assemblée provinciale du Kwilu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC) vient de suspendre toutes les dépenses financières dans des institutions publiques de l’Etat à travers toute la province jusqu’à l’installation du nouveau gouvernement provincial.

La nouvelle est annoncée depuis mardi 2 avril 2019 par le vice-président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Kwilu, le Dr Paulin KiyankayYalamugwenu : «Nous venons, au niveau de l’Assemblée provinciale du Kwilu, de suspendre ce mardi 02 avril 2019 dans l’après-midi toutes les dépenses financières jusqu’à l’installation du nouveau gouvernement provincial. Une lettre officielle vient d’être signée et envoyer à toutes les institutions publiques de l’Etat à travers la province du kwilu. Aucune autorité de l’administration publique ne peut encore signer des dépense en commençant par le gouverneur de province jusqu’aux administrateurs des territoires, des chefs des secteurs ainsi que d’autres institutions publiques dans tous les domaines de la vie».

Selon lui, l’Assemblée provinciale du Kwilu veut ainsi lutter contre des me-gestions financières, la corruption, des détournements des deniers publics et veut prôner le développement de cette province qui depuis des années est au rabais.
«Dans quelques jours, nous allons envoyer des équipes de députés provinciaux en mission officielle pour faire le suivi des finances de la province, des villes, territoires, secteurs et d’autres institutions publiques de l’Etat».
La même source affirme que l’Assemblée provinciale va élire le nouveau gouverneur le 10 avril prochain. Plus tard le 25 du même mois, poursuit-elle, le nouveau gouverneur devra rendre public son gouvernement et le 02 mai ce nouveau gouvernement sera investi par la nouvelle assemblée provinciale.
«Ce nouveau gouvernement sera doté des moyens nécessaires pour des actions du développement du Kwilu. Toutes les régies financières doivent être gérées de façon rigoureuse », conclut le Dr Kiyankay.

Badylon Kawanda

Les plus lus