Dernières publications

A l’issue du Congrès et du meeting du parti Mouvement Débout Congolais, M. DE. C en sigle, de Jean-Pierre Kanku Mukandi, deux grandes résolutions ont été retenues.

Dans l’ordre des faits, il était question de placer démocratiquement à la tête du parti le tout nouveau Président et de mettre en place les organes du parti. C’est Jean-Pierre Kanku Mukandi, visionnaire du parti qui a été désigné Président, alors que son Co-candidat le Professeur Kalambay s’est désisté. Selon Serges Kusanika, porte-parole et Secrétaire Général adjoint des questions fédérales du parti, l’implantation du M.DE. C sur l’ensemble du territoire national est la prochaine étape et leur de bataille. A en croire Serge Kusanika, son parti, allié de longue date de l’UDPS, se veut prêt à accompagner le Président, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans la lutte contre les antivaleurs.
En effet, c’est le 10 mai dernier qu’a eu lieu le congrès du M. DE. C axé sur la structuration du parti cher à Jean-Pierre Kanku. Il s’en était suivi d’un meeting tenu le jour suivant, à la FIKIN, à Kinshasa/Lemba. Pour paraphraser de près ou de loin M. Serges Kusanika, le meeting du 11 mai 2019 était une réussite et il est ainsi clair que la population kinoise a compris le message.
Cependant, le secrétaire général adjoint des questions fédérales du M. DE. C a laissé entendre que leur soutien au Président Félix Tshisekedi était conditionné au souci de ce dernier d’accepter de décider avec le peuple. « Il n’y a pas de peuple sans roi ; et il n’y a pas de roi sans peuple non plus. Le président, c’est notre allié de longue date. Et son combat étant aussi le nôtre, nous l’observons donc dans sa manière de gérer, mais il peut toujours compter sur le M. DE. C pour tout appui », a- t-il nuancé.
Répartition des postes
L’organe du parti est désormais connu. Il s’agit de M. Jean-Pierre Kanku, qui assurera la présidence du parti, et sera secondé par M. Mbuyi, le Secrétaire Général titulaire. Quatre secrétaires adjoints lui sont attachés et sont repartis de la manière suivante : Serges Kusanika, secrétaire adjoint chargé des questions fédérales, Me. Kalela, secrétaire adjoint chargé des affaires administratives et juridiques, puis s’ensuit le Professeur Lukoo, secrétaire en charge des relations extérieures et enfin, le Professeur Kalambay, Secrétaire chargé des stratégies du parti.
Après avoir éclairci l’opinion sur les contours de son parti, le Porte-parole du M. DE. C, Kusanika Serges a notifié que la dernière et la plus importante étape reste celle d’implanter leur parti cher dans tout le Congo. D’où, la nécessité de finir avec les nominations pour le Conseil exécutif national, en l’occurrence la jeunesse, les affaires sociales et les droits de l’homme. Ce qui reste à faire, a-t-il tenu de révéler, c’est de bâtir une forte représentativité pour les échéances électorales prochaines, « nous sommes évidemment en retard par rapport au nouveau gouvernement, mais nous tenons quand même à nous représenter dans les élections qui restent, donc, les élections locales. Pour 2023 par conséquent, nous nous préparons », a-t-il tranché.

Grâce Kabedi

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout