C’est par une décision signée samedi 18 mai par Jean- Marc Kabund A Kabund, Président ad intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qu’Augustin Kabuya Tshilumba a été nommé au poste du Secrétaire général de ce même parti.

Jusqu’à son élévation, Kabuya assumait les fonctions de Secrétaire général adjoint en charge de la communication, mobilisation et implantation du parti présidentiel. A travers cette décision, Jean-Marc Kabund met ainsi fin aux illusions de certains cadres de cette formation politique qui, il y a peu, proposaient la mise en place d’un directoire pouvant permettre au parti de fonctionner avec trois personnes à sa tête, en attendant la convocation d’un nouveau congrès.
Fini la brouille au sein de l’Udps. Augustin Kabuya est désormais le nouveau Secrétaire général de la fille ainée de l’opposition aujourd’hui au pouvoir. Le Président a.i a pris la décision de sa nomination depuis Kisantu dans la province du Kongo central, où il est en séjour de travail. Sans nul doute, cette élévation de Kabuya comme SG du parti du Sphinx de Limete, vient ainsi désillusionner certains cadres qui tenaient, à tout prix, mettre un directoire composé de l’exécutif, de la présidence de la Commission électorale permanente (CEP) et de la Convention Démocratique (CD), qui seraient également des structures phares de ce parti politique.

La base s’incline
D’après un sondage réalisé par nos confrères du site Liberté Plus, près de 80% de personnes interrogées seraient favorables au choix porté sur Kabuya, en brandissant la qualité et la constance du combat politique du nouveau promu au sein de l’Udps. « Augustin Kabuya a passé tout son temps près de Tshisekedi père et a fait preuve d’une loyauté sans faille envers l’actuel Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi », soutiennent-ils.

Il faut dire que même des cadres du parti ont opté pour ce choix de Kabuya qui, à les en croire, est non seulement un visionnaire, mais également un homme des situations difficiles. Puisque, faut-il le signaler, depuis qu’il s’est investi au combat politique mené par Félix Tshisekedi, les choses positives se sont annoncées, alors que les autres avaient la tête ailleurs. C’est aussi Augustin Kabuya qui s’est opposé d’abord à l’idée d’une candidature commune de l’opposition lors de la présidentielle du 30 décembre, démarche, selon lui, pour empêcher Félix Tshisekedi d’accéder à la magistrature suprême. Puis, c’est toujours lui qui fut la principale figure du parti ayant bloqué la mise en application de l’accord de Genève qui avait porté leur choix sur un candidat ne faisant pas partie de l’Udps.

Il sied de noter que Kabuya est la deuxième personne à être nommée par le président a.i de l’Udps. Avant lui, Kabund-A-Kabund avait procédé à la nomination de son Directeur de cabinet, en la personne de Pierre Lohohola Osamba.

Gaston Kisanga

Les plus lus