Pour le Comité Laïc de Coordination, le combat mené par l’activiste citoyen Rossy Mukendi, trépassé brutalement le 25 février 2018, n’était nullement contre un individu mais plutôt contre tout un système qu’il faut, à tout prix, déraciner selon lui afin d’instaurer un varitable Etat de droit en République Démocratique du Congo.

Abattu de sang froid lors de la troisième marche pacifique organisée par le CLC en vue de réclamer l’application totale de l’Accord de la Saint Sylvestre et railler la possibilité d’un probable glissement à l’époque, Rossy Mukendi demeure dans la pensée de chaque congolais en tant qu’héros. Pour cela, le CLC réclame toujours que justice soit faite.

 hommage rossy