Alexis Thambwe Mwamba peut s’estimer heureux. La justice belge vient d’abandonner les poursuites engagées contre le président du Sénat congolais, poursuivi pour crime de guerre et crime contre l’humanité, après plus d’une année de procédure.

La justice belge s’est déclarée incompétente pour juger l’ancien Garde des Sceaux et actuel président du Sénat de la République démocratique du Congo. Alors un des responsables de la rébellion pro-rwandaise du RCD/Goma qui luttait contre le régime de Laurent-Désiré Kabila, Thambwe Mwamba avait revendiqué sur différents médias l’attentat contre le Boeing 727 de la compagnie Congo Airlines (CAL), abattu le 18 octobre 1998 à son décollage de Kindu (Maniema). 50 personnes, dont 43 civils (essentiellement des femmes et des enfants) et 7 membres d’équipage avaient péri.

Le concerné a toujours nié sa responsabilité dans l’attentat et son avocat, Me Kennes, a plaidé l’incompétence de la justice belge du fait du manque de liens entre les faits en cause, Thambwe Mwamba et la Belgique. Argumentaire rejeté par la défense des plaignants qui plaidaient le fait que l’incriminé a bien des attaches suffisantes avec la Belgique. Une série de faits démontrant ce lien, avec notamment la présence de bien immobilier, des voitures, la nationalité de son épouse et de deux de ses filles ; des visites régulières, un titre de séjour illimité…, selon Maître Deswaerf qui avait bien tenté de plaider la notion « d’absence temporaire », reconnaissant que l’incriminé était moins présent en Belgique en raison des responsabilités actuelles. Mais, il n’est reste pas moins que les liens qui le relient à la Belgique restent d’actualité. Arguments rejetés par la chambre de mise en accusation sans toutefois justifier sa prise de position.

Les plaignants ont 15 jours pour interjeter appel.

Toutefois, le président du Sénat reste poursuivi dans un dossier fiscal comprenant des accusations de blanchiment et détournement de fonds, sur une plainte introduite par la Ligue contre la corruption et la fraude (LICOF).

La Pros.