Dernières publications

Après la sortie du Gouvernement, tant attendu, de Sylvestre Ilunga ce lundi 26 août 2019, Jean-Claude Katende, président de l’Association africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), a illico presto, réagi, à travers une correspondance adressée à tous les heureux nommés, en les invitant à exercer leurs fonctions dans le sens de répondre favorablement aux attentes de la population.

«Vous devez vous refuser en tout temps et en tout lieu de travailler contre le peuple congolais et contre ses intérêts. Vous devez vous refuser de travailler pour vous enrichir personnellement ou pour enrichir vos familles biologiques ou politiques», a-t-il indiqué. Plus que tout, ce cadre de la société civile recommande aux différents ministres d’éviter mordicus les antivaleurs. «Nous vous prions de vous abstenir de tout acte de corruption, concussion, de détournement des deniers publics ou tout ce qui porterait atteinte aux droits fondamentaux…La nation vous a fait confiance alors montrez-vous dignes», a-t-il lancé. Ci-après, ladite missive de l’ASADHO.

Lettre de l'ASADHO aux nouveaux membres du Gouvernement.
ASADHO
B.P.16737
KINSHASA 1
R.D. Congo
Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme
African Association for the Defence of Human Rights
Kinshasa, le 26/08/2019
Aux Ministres et Vice-Ministres du Gouvernement de la République Démocratique du Congo.
à KINSHASA
N/Réf : 052/ASADHO/CE/JCK/FD/2019
Concerne : Vous êtes des serviteurs du peuple.
Mesdames et Messieurs ;
Au nom de l’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, nous tenons à vous féliciter pour votre nomination au Gouvernement de la République Démocratique du Congo, sous Monsieur Félix TSHISEKEDI, Président de la République.
Selon notre analyse, certains d’entre vous ne répondent pas aux critères fixés par le Premier Ministre et surtout aux souhaits des congolaises et congolais d’avoir dans ce Gouvernement des femmes et des hommes aux mains propres avec haute moralité, compétences et expérience avérées. Fort malheureusement, ce n’est pas le cas pour certains d’entre vous, mais nous estimons que le Congo doit avancer.
Mesdames et Messieurs,
Les ministres et vice ministres qui sont passés aux Gouvernements que le Congo a connus les 18 dernières années avaient pour principale préoccupation de satisfaire un homme, l’ancien Président Joseph KABILA, en lieu et place de répondre aux aspirations du peuple congolais. Cela ne doit pas être votre cas.
Par contre vous, vous êtes ministres et vice ministres dans une République qui prône l’Etat de droit et qui met le peuple au-devant de la scène, donc vous êtes des serviteurs du peuple congolais. Ceci implique que vous devez vous refuser en tout temps et en tout lieu de travailler contre le peuple congolais et contre ses intérêts.
Vous devez vous refuser de travailler pour vous enrichir personnellement ou pour enrichir vos familles biologiques ou politiques.
C’est l’enrichissement personnel ou de la famille biologique ou politique qui a ruiné tous les politiques et ou programmes publics mis en œuvre les 18 dernières années. Les individus ont plus profité de ces politique ou programmes que les congolais.
Faites la différence.
Mesdames et Messieurs ;
Entant que « Serviteurs du peuple », vous avez l’obligation de changer ses conditions de vie et de lui donner des possibilités d’espérer en ayant confiance en vous et dans l’avenir de notre nation.
Vous avez l’obligation de travailler pour lui donner la sécurité, les soins de santé et traitement adéquats, la nourriture, le travail, l’éducation, de l’eau, de l’électricité, et surtout un environnement assaini, exempt de toute maladie et de l’insécurité.
Nous vous prions de vous abstenir de tout acte de corruption, concussion, de détournement des deniers publics ou qui porterait atteinte aux droits fondamentaux reconnus à tous les Congolais par la Constitution, les lois de la République et par les instruments juridiques nationaux ou internationaux relatifs aux droits de l’Homme.
La nation vous a fait confiance alors montrez-vous dignes.
Soyez au service de tous les Congolais sans distinction des tribus, d’appartenance politique, de religion ou de province. C’est à ce prix que nous verrons que vous êtes différents des ministres et vice ministres des gouvernements passés.
Mais n’oubliez surtout pas que les citoyens ont le droit de vous surveiller pour que personne d’entre vous ne fasse des fonctions qui vous sont confiées une voie pour s’enrichir au détriment des congolais.
Veuillez croire, Mesdames et Messieurs, en l’expression de nos sentiments de parfaite considération.
Pour l’ASADHO
Me Jean-Claude KATENDE
Président National

 

Statistiques

4728224
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
18684
18714
37398
4527212
624434
534319
4728224

Your IP: 3.223.3.101
2020-03-30 23:46

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg