*Ce mardi 23 juillet 2019, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu les Gouverneurs des Provinces présents à Kinshasa.

Il s'agissait, pour le tout nouveau Premier Ministre Ilunga nommé depuis le 20 mai 2019, d'initier en RD. Congo une nouvelle manière de collaborer avec les provinces dans la perspective de leur faire bénéficier de l'accompagnement du pouvoir central. Ainsi, chaque gouverneur présent a-t-il fait un tour d'horizon des défis de sa province notamment, en matière de sécurité, d’infrastructures, des questions financières, ainsi que de la situation sociale de la population.

A cette occasion, tous les projets significatifs en cours ont également été abordés. Car, en effet, le Premier Ministre Ilunga entend déterminer, désormais, les éléments sur lesquels son gouvernement, une fois constitué et officiellement investi, devra agir en priorité pour déclencher, de manière précise, le développement des provinces et, surtout, d’en améliorer rapidement les conditions socio-économiques.
Il a choisi la stratégie consistant à sonder les causes réelles de tous les maux qui rongent la RD. Congo et font basculer toutes ses provinces dans l’abîme. Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le Premier Ministre, s’est mis à l’écoute des Gouverneurs des Provinces, de ceux-là même qui, au quotidien, ont une idée exacte de l’ampleur de défis auxquelles leurs entités respectives sont confrontées.

Au cours d’une audience de vérité, hier, à Kinshasa, il s’est imprégné littéralement de tous les défis ainsi que des priorités auxquelles son gouvernement se devra d’agir, pour sortir le pays du gouffre. Aucune question n’a été éludée, ni occultée, lors de ce face-à-face avec les Gouverneurs des Provinces.
De la sécurité aux infrastructures, des finances à l’épineuse question liée notamment, à l’amélioration des conditions de vie des congolais, Ilunga Ilunkamba, dans sa démarche somme toute consultative, s’y est sérieusement appesanti.
De sorte que le moment venu, lorsqu’il s’agira, pour lui, de présenter son programme au Parlement en vue de son investiture, qu’il soit à la hauteur d’y intégrer à bon escient toutes les préoccupations majeures des congolais dans divers secteurs de la vie nationale.

Autant prendre des dispositions à temps pour s’y préparer plutôt que d’attendre encore inutilement alors que les congolais, longtemps chosifiés et clochardisés, s’impatientent à le voir à l’œuvre.
Si tout va bien, les tractations FCC-CACH ont atteint leur point culminant, avec la rencontre de ce lundi 22 juillet au sommet entre Kabila et Tshisekedi, les deux Principaux animateurs à N’sele qui aurait permis, enfin, de vider les divergences résiduelles à l’aune d’un chiasme d’âpres négociations de dernière chance engagées entre les deux camps.
Si tout ceci atterrissait en douceur, Sylvestre Ilunga aura ainsi pris une longueur d’avance pour le début de la matérialisation du schéma de la coalition en vue de rendre à l’alternance démocratique dont l’heure avait, d’ailleurs, déjà sonné depuis le 24 janvier 2019, tous ses mérites et éclats historiques tant attendus par le peuple congolais.

LPM

Statistiques

4776673
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1880
6698
15021
4690826
31954
640929
4776673

Your IP: 3.235.29.190
2020-04-07 06:14

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg