Raymond Mukoka Kuvula vient donc de recevoir les dernières gerbes. Le Premier ministre, Bruno Tshibala, de mèche avec l’Udps, lui a rendu les hommages mérités.

En effet, en sa qualité de co-fondateur historique de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social et membre du premier observatoire national dans lequel il siégeait avec l’illustre disparu, il était à la tête de tous les co-fondateurs encore en vie et les pionniers du parti des années 1980-1990, pour conduire Mukoka en sa dernière demeure.

Ce dernier était également Co-fondateur du parti depuis le 29 septembre 1982, après la relégation de 13 parlementaires.

Pourtant, ce malheureux évènement a été l’occasion, pour lui, de réunir tous les pionniers de l’Udps sous son autorité. Ainsi, tous les jeunes gens qui n’auront ni connu les péripéties, ni consenti les sacrifices énormes qui ont été endurés pour que la démocratie soit proclamée le 24 avril 1990, doivent rentrer dans les rangs et être interdits de parler de l’Udps abusivement.

Le ‘’Saint Brutshi‘’ a donc été unanimement félicité pour cet acte de reconnaissance qui permet ainsi de préserver le patrimoine qu’est l’Udps. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, faut-il le rappeler, totalise 38 années de résistance et Bruno Tshibala totalise, lui, 38 années de lutte, sans compter les deux ans passées au Parti Lumumbiste. C’est donc 40 longues années de lutte qui se doivent d’appartenir au palmarès d’une histoire glorieuse.

La Pros.