Nommé premier ministre il y a près de deux mois par le Chef de l’Etat, Sylvestre Ilunga s’impatiente de prendre ses fonctions de manière effective. Officiellement, c’est lui le chef du gouvernement congolais.

Mais, compte tenu du fait que son gouvernement, avec qui il doit être investi par l’Assemblée nationale, n’est toujours pas prêt, il botte encore sur le banc de touche pendant que son prédécesseur, Bruno Tshibala, expédie encore et toujours les affaires courantes. Cela ne l’empêche pas tout de même de jouer, quoi qu’en partie, les rôles lui attribués en tant en Premier Ministre de la République Démocratique du Congo. La remise-reprise se fait ardemment attendre de part et d’autres.

Ancien Directeur Général de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), Ilunga Ilunkamba ne dort pas sur ses lauriers. Après avoir eu une importante séance de travail au début du moi de juillet avec le ministre du Budget, Pierre Kangudia, des Finances Henri Yav et le gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Deogratias Mutombo, lundi 8 juillet dernier, il a reçu l'ancien gouverneur de la Banque Centrale du Nigéria, Charles Sukuma avec qui ils ont longuement échangé sur son nouveau mandat en tant que Premier ministre de consensus et même l’avenir du pays dans lequel il est en grande partie impliqué.

‘’Je suis impressionné par les antécédents en finances, en planification et en économie du Premier ministre Ilunga Ilunkamba et je pense qu'il est la personne idéale pour occuper ce poste. Je dois remercier le nouveau Président, Tshisekedi, pour la sagesse de choisir une telle personne en tant que Premier ministre du pays‘’, a lâché M. Sukuma à l'issue de leur partage. Selon lui, en effet, l’actuel Premier ministre de la République Démocratique du Congo est tout simplement la personne qu’il faut à ce poste là.
Par ailleurs, le président de la République, Félix Tshisekedi et son Premier ministre forment une équipe formidable pour le développement de la RD. Congo. Du moins, c’est ce qu’a laissé entendre l'ancien gouverneur de la Banque Centrale du Nigéria au cours de ces échanges.
‘’Le Congo est une opportunité pour le monde‘’, a-t-il fait mention. Ainsi, poursuit-il, le Premier ministre Sylvestre Ilunga avec son expérience et son expertise, et avec le dynamisme du président Tshisekedi forment une équipe formidable qui va pousser la RDC plus loin car, ce pays a d'énormes richesses naturelles et sa population est aussi un atout. D'où, l'avantage d'une bonne politique pour booster son émergence, signale-t-il.

Pour Charles Sukuma, le meilleur type de choix est effectivement une personne ayant l'expérience nécessaire pour comprendre l'économie et comprendre comment fonctionne le monde financier.
En attendant la publication du gouvernement issu du mariage politique entre le Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement, Sylvestre Ilunga reçoit, traite et échange en perspective de son quinquennat qu’il espère fructueux.

La Pros.