Dernières publications

A l’approche de la publication du nouveau Gouvernement, chaque institution cherche à faire le bilan de ses actions.

En ce qui concerne l’accompagnement de l’action du Chef de l’Etat, l’agence de sondage «Echo d’opinion» a préféré se concentrer sur certaines personnalités qui se sont distinguées de par leur dévouement. L’agence s’est particulièrement concentrée sur 10 ministres et 6 mandataires. Elle a travaillé sur un échantillon de 1000 personnes ciblées, en interrogeant toutes les tranches d’âge et toutes les catégories socioéconomiques. Cette enquête est aussi bien qualitative et quantitative. Elle se base sur les faits palpables et notables qui ont un lien direct avec leur vécu quotidien. Aussi, elle s’est intéressée à certains événements qui ont bouleversé les cours des choses ces derniers temps. Ci-après, le résultat du sondage.

I. Les 10 ministres

1. Michel Bongongo
Il défraie la chronique, ce patron de la défense et de la Fonction Publique. Sa popularité vient de l’action qu’il vient de poser : la remise des enveloppes de fin de carrières aux officiers généraux. Aujourd’hui, le séjour en toute sécurité du chef de l’Etat à Djugu en province d’Ituri, est consécutif au travail abattu par Michel Bongongo. Outre cette action remarquable, les militaires ont désormais accès gratuit aux soins de santé. Ceci a des répercussions positives sur le social des Forces Armées Congolaises ainsi que sur toute la population. Côté Fonction Publique, signalons qu’à travers son action, quelques agents révoqués des régies financières ont été réhabilités. La politique sociale au bénéfice des fonctionnaires est restée depuis qu’il est à la tête de ce ministère, son cheval de bataille. Voilà pourquoi, les actions de Félix Tshisekedi sont toujours positives et appréciées de la population congolaise qui lui donne 90 %.

2. Henry Yav
Sa cote n’est pas très éloignée de celle de son précédant. Son rôle dans le partenariat entre la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale a été bien perçu par la population que nous avons ciblée. De hautes personnalités de ces institutions ont été même reçues par le chef de l’Etat. Il est aussi à noter la promesse des investissements de la Banque Africaine de Développement dans différents projets. A ces succès s’ajoute la maîtrise de l’inflation. Henry Yav reste un artisan de l’assainissement et la stabilisation monétaire qui sont, du reste, des indices importants dans le développement économique d’un pays. Il a récolté 79%

3. Thomas Luhaka
La République Démocratique du Congo toute entière est devenue un chantier suite aux travaux de réhabilitation des infrastructures ainsi que la voirie, pas seulement de la capitale, mais aussi de l’intérieur du Pays. Au four et au moulin, le ministre est présent presque partout, sous les coups des
marteaux en train de boulonner. Le public s’est plus intéressé à la construction des Saute-de-moutons. La qualité de l’œuvre accomplie çà et là plaide en faveur de l’homme qui «connaît le Congo». Elle lui vaut une opinion favorable estimée à 68%.

4. Franc Mwe di Malila
Le ministre du tourisme, il joue actuellement l’intérim de son collègue des affaires étrangère parti au sénat. Cet homme politique s’est montré actif dans la diplomatie. Ces derniers temps, le ballet diplomatique est en pleine activité. Le ministre de ce secteur reste toujours aux côtés du chef de l’Etat qu’il accompagne dans sa vision de redorer l’image de marque du pays ainsi que dans la recherche d’une coopération gagnant-gagnant susceptible de booster son développement. Il arrache 63%d’opinion favorable.

5. Chantal Safou
Cette dame d’affaire mériterait plus, mais l’on se tient au pronostic de la population interrogée. Elle a été la tête d’affiche de la lutte contre la violence faite à la femme. Le dernier cas en date reste le viol collectif d’une fille de 13 ans au Lycée Révérend Kim dont elle a réclamé une justice plus équitable. La Ministre de Genre, Femme et famille se fait principalement célèbre auprès des jeunes et des mineurs qu’elle encadre dans le cadre sportif de Roller. On n’a pas oublié, non plus, son implication dans le combat pour la parité. Une implication qui a donc porté des fruits. Le chef de l’Eta en a même fait mention à travers son discours prononcé à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance de notre pays. Elle engrange 62%.

6. Emery Okundji
Commençons par là où il assume l’intérim, c’est-à-dire à l’Enseignement primaire et Secondaire avec les épreuves d’Etat qui se sont déroulées dans de bonnes conditions. Ses instructions interdisant l’entrée dans des salles d’examen avec les téléphones ont été bien perçues par la population. Elle a, sans nul doute, réduit les risques de tricherie au grand bonheur des opérateurs pédagogiques et même des parents. Les discussions, en cours, pour la gratuité de l’enseignement primaire n’a pas manqué d’intéresser plus d’un.
Du côté PTNTIC, le retrait à la Société Vodacom de la Licence 2G pour non-paiement à l’Etat de 30 millions de dollars est aussi à compter à son actif. Le pays a besoin des recettes pour reconstruction. Pour cet accompagnement à l’action du président de la République, il gagne 61%.

7. Pierre Kangudia
A l’approche de la fête de l’indépendance, les agents et fonctionnaires de l’Etat ont facilement touché leurs salaires. En tandem avec son collègue des Finances, la maîtrise de l’inflation ainsi que la bonne courbe de la croissance ont inspiré confiance. Des institutions financières internationales manifestent leur besoin d’investir en République Démocratique du Congo. Un acquis qui se consolide pour le ministre, reste celui l’expédition rapide des dossiers qui lui sont soumis. Il mérite 57%.

8. Wivine Mumba
Dame de principe, Wivine Mumba reste appréciée grâce à ses décisions justes et courageuses. Elle a su résoudre les problèmes qui se sont posés pendant plusieurs jours dans certaines entreprises de portefeuille de l’Etat notamment à la Sonas et à la SCTP (ex ONATRA) où actuellement le calme rétabli. Dans presque toutes les entreprises, les agents et cadres restent sereins et apprécient ses interventions qui sont de nature à soutenir le président de la République. Elle décroche 55% d’opinion favorable.
9. Lisanga Bonganga
Nul ne peut parler de la Coupe d’Afrique des Nation qui se joue en Egypte sans évoquer le nom de Lisanga Bonganga. Le baromètre monte à 52% grâce à la qualification des léopards. Il aura pesé dans l’amélioration de la prime des joueurs. Il y en a des citoyens qui déjà parlent du Tour Cycliste Internationale la participation de différentes équipes nationales dans des compétitions internationales.

10. Justin Bitakwira
Le ministre du développement rural n’a pas l’habitude de rester dans son bureau. Il va toujours dans la campagne donner de l’eau potable à cette population à travers son projet de l’hydraulique rurale. Cette action bénéfique a été vue comme témoignage évoquant de son attachement à la vision du chef de l’Etat. Principalement celle d’amélioration des conditions de vie de la population. Par ailleurs, les cadres et agents de ce ministère retrouvent la paix sociale à travers certaines de ses actions. Les enseignants des Instituts Supérieurs du développement Rural n’ont pas manqué d’applaudir ce succès. L’opinion lui attribue 50%.
II. Les mandataires

1. Déo Ruguiza
Le D.G. de la DGRAD trône sur tous les pronostics. Il sied de rappeler que la moyenne mensuelle réalisée en 2018 équivalait 152.317.497 923 Fc. Au mois de mai de cet exercice, la Direction enregistre 181.456 251 807 Fc soit plus de 30 milliards d’augmentation. Ce succès s’ajoute aux recettes d’importation qui ont été maximisées malgré la diminution du pouvoir d’achat. Ces exploits trouvent son origine dans sa détermination à lutter contre les agents et cadres qui cautionnent la corruption. A travers son leadership, les cadres et agents de cette entreprise travaillent dans un esprit de transparence et d’efficacité. Il mérite le 93% que lui attribue l’opinion.

2. José Sele
La mobilisation des recettes va toujours de manière croissante. Le dépassement des assignations budgétaires par le gouvernement reste toujours d’actualité. Les 135 % réalisés par la DGI continuent d’avoir ses effets sur l’opinion. Les cadres et agents de cette entreprise sont tellement motivés que tout semble baigner dans l’huile. Avec cet élan, il se dégage clairement que la vision du chef de l’Etat est soutenue par les responsables de la DGI. L’opinion lui accorde 91%

3. Jean-Bosco Kayombo
La Société Nationale d’Electricité, fatiguée d’essuyer des injures redore déjà son blason terni grâce à l’action déterminante de son DG Kayombo. Ces derniers temps, les délestages deviennent de plus en plus rares. Pas tellement à cause de la Can, mais d’après un programme ambitieux de desserte en courant électrique des ménages. La population cible a également signalé la baisse de la facture de consommation de l’électricité. Le plus érudit évoque la reprise des travaux de construction des barrages hydro-électriques de Katende et de Kakobola. Il gagne à cet effet 90 %.

4. Lucien Bonyeme Ekofo
Etant donné que le sourire revient sur les lèvres des cadres et agents de cette entreprise, l’opinion commence à faire confiance aux responsables de la Sonas. Avec efficacité et esprit managérial, le comité que dirige Lucien Bonyeme s’efforce à réduire des mois d’arriérés de salaires qu’accumulaient ses salariés Et le service auprès des assujettis de la Sons s’est constamment amélioré. Ila su gérer la situation fort délicate laguée par ses prédécesseurs. La paix sociale revenue, le Directeur gagne 74 % des plébiscite.

5. Agnès Mwad
Pas seulement l‘immeuble de la CNSS qui est rafraichi, mais aussi le social des salariés est pris en compte par le comité Mwad. Le public semble être plus intéressés aux messages affichés sur le panneau à travers la capitale appelant à la sagesse et à la précaution à prendre sur le lieu de travail. Le paiement régulier des allocations familiales est un grand soutien au programme du chef de l’Etat. Il mérite bien ses 70 %.

6. Ernest Kabila
La Radiotélévision nationale Congolaise est en perpétuelle mutation. Sa modernisation permet qu’elle mérite d’être réellement l’église au milieu du village. Cette chaine et ses stations sont actuellement appréciées des téléspectateurs et auditeurs. La transmission en direct de grands événements notamment les funérailles d’Etienne Tshisekedi, celles de Lutumba, le culte d’action de grâce ainsi que de la Coupe d’Afrique des Nation qui se déroule en Egypte sont des raisons qui plaident en faveur d’Ernest Kabila. A ces succès s’ajoute la paix sociale qui sévit dans cette entreprise. L’opinion lui accorde 64%.

7. Patrice Kitebi
Le Fond de promotion de l’Industrie est sur tous les fronts. La réhabilitation des infrastructures scolaires est une action notable. Aussi, évoque-t-on, le lancement du logiciel de déclaration en ligne de la Taxe de promotion industrielle (TPI) qui permettra à accroitre l’appui de cette institution aux demandeurs. Cette prochaine banque d’investissement a mérite qu’on lui accorde 61%
Conclusion

Fidèles à ses méthodes, l’Agence de Sondage « Echo d’Opinion » n’a retenu que des personnalités qui émergent au-dessus du seuil fixé à 60%. En réalité, il y en a certaines qui apparaissent pour la première fois dans notre baromètre. Ceci se justifie par leur apport fort appréciable à la vision du chef de l’Etat d’après la lecture de la population cible. Comme toujours, notre idée n’est pas de sous-estimer les autres, mais de nous limiter à quelques cas pour permettre à notre grand public de juger ceux qui ont excellé pendant un certain temps. Loin d’e s’affirmer exhaustives, investigations continueront pour déboucher sur une liste beaucoup plus longue. Il est donc temps que les autres doublent d’effort dans leur soutien à l’action de chef de l’Etat.

Sondage « Echo d’Opinion »