Dernières publications

Le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a présenté le mardi 25 juin 2019, non seulement son équipe gouvernementale pour qu’elle soit investie, mais aussi son programme quinquennal, devant les honorables députés provinciaux.

Ce nouveau gouvernement provincial compte 9 ministres provinciaux et 4 commissaires généraux, ce qui fait un total de 13 membres. Avant cette investiture, le bureau de l’Assemblée provinciale avait procédé à la validation des pouvoirs des suppléants, qui ont remplacé les députés provinciaux nommés au sein du gouvernement provincial de Kinshasa.
Après l’investiture des ministres provinciaux de Kinshasa, il était question de la présentation du programme du gouvernement provincial de Kinshasa. A cet effet, le numéro Un de la ville de Kinshasa, n’a pas tardé à soumettre, à l’approbation, aux élus provinciaux, conformément aux dispositions constitutionnelle de la RD. Congo, son programme pour le prochain quinquennat.

Il a, par la suite, fait savoir aux élus le montant du budget qui est évalué à près de 2. 064. 087 598, 50 Usd (deux milliards soixante quatre millions quatre-vingt sept mille cinq-cents nonante huit virgule cinquante dollars), afin de rendre la ville de Kinshasa ‘’Kinshasa Bopeto’’. Le numéro Un de la ville de Kinshasa, dans son programme, met la bonne gouvernance au centre de tout. Il a, par ailleurs, fait le constat selon lequel cette ville a connu les sombres décors tels que l’insuffisance de gouvernance au niveau des services urbains ; la modicité des ressources dans la mise en œuvre de la décentralisation financière notamment, le mode d’adhésion des kinoises et kinois. «Ce sont les maux qui ont exposé la ville de Kinshasa, son environnement ainsi que sa population…Kinshasa est sale, Kinshasa se meurt, Kinshasa n’offre aucune garantie sécuritaire à sa population, c’est l’image que présente actuellement notre ville», a-t-il déclaré. Pour renforcer les capacités d’intervention du pouvoir d’assainissement de Kinshasa, le Gouverneur de la ville se propose avec son gouvernement de lancer des campagnes de sensibilisation sur la concitoyenneté et le changement de mentalité pour éduquer la population en matière d’assainissement, d’hygiène public et de protection de l’environnement.

Il sied de noter que ce gouvernement s’engage à mettre en place un plan opérationnel d’assainissement. Voici le nom des ministres et commissaires généraux de la team Ngobila : Makambo Nawezi Dolly ministre provincial de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières ; Mbutamuntu Lwanga Charles, ministre provincial près le gouverneur en charge des relations avec le Parlement, de l’Education, ressources hydrauliques, mines et Porte-parole du Gouvernement ; Kanza Ne Kongo Matthias, ministre provincial de l’Agriculture, Pêche, Elevage et Développement ; Ngoy Mvuzi Jean, ministre provincial des Finances, Economie, Commerce et Industrie ; Tenge Te Litho Didier, ministre provincial de l’Environnement, Tourisme et Aménagement de la ville ; Leka Sampie Sam ministre provincial des affaires Foncières, Urbanisme et Habitat ; Mbokoso Amusu Jean, ministre provincial du Budget, Plan, Fonction Publique, Emploi, Transport et Voies de Communication ; Mpanzu Buku Bernadette, ministre provincial de la Santé Publique ; Tshitenga Kabuya Thierry, ministre provincial des Travaux Publics et Infrastructures.

Christian Okende