Le comité d’organisation des obsèques du leader historique de l'opposition congolaise, Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, avait annoncé le jeudi 23 mai que ce dernier sera décoré et élevé au statut de "Héros national" lors de ses obsèques prévues du vendredi 31 mai au samedi 1er juin prochain, à Kinshasa.

Cette annonce concernant l’élévation de ce grand combattant au même rang et titre que Patrice-Emery Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila, ne fait pas l’unanimité au sein de la population. Ayant été contacté par le journal La Prospérité, Isidore Ndaywel e ziem, a laissé entendre que le père biologique de l’actuel Chef de l’Etat mérite ce titre honorifique. «Il le mérite», a-t-il dit à votre journal, cela sans aucune hésitation.

A en croire cet imminent professeur des Universités, Etienne Tshisekedi mérite d’être Héros national au même titre que Lumumba et Mzee Laurent-Désiré Kabila dont leur héroïcité n’est pas partagée par tous. «Mon avis est qu’il le mérite. Etre héros ne signifie nullement avoir été sans défaut», dit-il. Et ce, avant d’ajouter : « En leur temps, comme encore aujourd’hui, le plébiscite pour l’héroïsation de Lumumba et Mzee, n’est pas partagé par tout le monde mais par la grande majorité. Il en est de même de Tshisekedi ».

Loin s’en faut, dans les ruelles de la ville-province de Kinshasa, certains pensent que l’ancien président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) mérite d’être élevé au titre de "Héros National" vu le combat qu’il a pu mener contre la dictature de Mobutu. D'autres, par contre, estiment qu’en dépit de son combat, il ne mérite pas d’être élevé à ce titre.
Passé de vie à la mort à Bruxelles, en Belgique le 1er février 2017 à 17h 22’, à l’âge de 84 ans de suite d’une embolie pulmonaire, le corps d’Etienne Tshisekedi devrait être rapatriée le 30 mai en matinée à l’aéroport de N’Djili en présence de son fils et Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo et de toutes les autorités de la RDC. Hélas ! D’après des sources concordantes, cette arrivée va être recalée pour des raisons logistiques avancées par le Royaume de Belgique.

Merdi Bosengele