Le Mouvement Debout Congolais (M.DE.C), parti cher au Docteur Jean-Pierre Kanku Mukandi, s’est comme mission, instaurer des valeurs morales et sociales dans chaque citoyen congolais, en vue de sortir la République Démocratique du Congo, de ‘’l’obscurité qui bloque son éclosion, son développement effectif et possible, non seulement à l’échelle nationale, mais aussi à l’internationale’’.

A cet effet, samedi 11 mai 2019, Dr Jean-Pierre Kanku, fraîchement élu Président de cette formation politique, a été présenté immédiatement au public, en marge d’un méga meeting qui s’est passé à la Foire internationale de Kinshasa. L’occasion faisant le larron, ce dernier n’avait-il pas manqué de glisser quelques mots aux membres présents venus nombreux pour soutenir son combat.
Et donc, avant de développer concrètement son speech, le nouveau leader du M.DE.C a tenu à congratuler ceux ou celles qui ont pris d’assaut la grande salle Bi-Kapi, en répondant favorablement à l’appel dudit parti. Ensuite, il a rendu des vibrants hommages aux 13 parlementaires, particulièrement à Kyungu wa Kumwanza le seul survivant de ce collège des anciens parlementaires, qui ont combattu la dictature de Mobutu, au profit de l’instauration d’un Etat de droit. «Mais, il existe aussi, excepté les 13 parlementaires, des héros dans l’ombre, dont certains se sont sacrifiés en payant le prix de leur vie. En l’occurrence M. Chebeya, Thérèse Kapangala, Rossy Mukendi etc. Ils n’ont pas versé leur sang en vain», précise-t-il. Et ce, avant de renchérir : ‘’Nous voulons un changement sans compromission, c’est de cette façon qu’on peut honorer ces héros», a rappelé Jean- Pierre Kanku Mukandi.

A l’en croire, le combat politique du M.DE.C ne consiste pas à lutter contre les individus, mais contre un système. « Notre combat, c’est un combat des idées pour améliorer le bien-être du peuple», a, par ailleurs, ajouté JP Mukandi. Ainsi, il prône l’instauration des valeurs morales et sociales. «Nous devons instaurer des valeurs morales et sociales… Nous devons sortir de l’obscurité », a-t-il élucidé.

Message au Président
Ce méga meeting du Mouvement Debout Congolais, a permis au Docteur Kanku de s’adresser également au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo. « Monsieur le Président, le peuple est avec toi, le peuple t’attend, le peuple t’observe, tu dois décider avec le peuple, puisqu’il n’y a pas un royaume sans roi, tout comme il n’y a pas un peuple sans roi », dit-il sous des applaudissements du public. Toutefois, il sied de souligner que ce parti politique a organisé son conclave vendredi 10 mai dernier, en la salle paroissiale de Notre dame de Fatima à Gombe. Ledit conclave a permis aux membres d’élire Jean-Pierre Kanku nouveau Président de cette structure politique. Pour rappel, en Europe, ce mouvement politique a fait 11 ans et lors de l’élection présidentielle de 2011, il avait porté un soutien indéfectible à Etienne Tshisekedi wa Mulumba, leader maximo de l’Udps, d’heureuse mémoire. Actuellement, s’est-il installé pour la première fois à Kinshasa, en vue de se mouvoir dans les jours à venir sur toute l’étendue du territoire national. Il met l’homme à l’épicentre du changement.
Quid du M.DE.C ?
Le Mouvement Debout Congolais, M.DE.C en sigle, est une structure Sociopolitique qui milite pour l’avènement d’un Etat de droit en République Démocratique du Congo et le Développement possible. Il est, de ce fait, soucieux du bien-être général du peuple Congolais, il se veut et se propose bien évidemment, comme une alternative crédible face au grand défi de transformation de l’homme congolais en général et sa société en priorité. Ainsi, la démarche du M.DE.C se situe à deux niveaux, à savoir : niveaux national et international, afin de mettre la structure ‘’M.DE.C au service de la nation.

A en croire le Président Docteur Jean-Pierre Kanku Mukandi, dans son volet politique, le M.DE.C contribue à l’encadrement des citoyens et à l’organisation à la vie politique du pays dans le cadre d’un programme politique. Garantir l’Etat de droit par le respect de la Constitution et faciliter l’application des dispositifs des lois, semblent être le principal but poursuivi par ce mouvement qui vient d’être installé en RDC. A ce stade, d’une part, c’est le bonheur des citoyens congolais qui est visé, d’autre part, son propre engagement effectif dans la transformation de sa société. En ce qui concerne son volet social, après avoir été élu Président du M.DE.C, Jean-Pierre Kanku a laissé entendre que son mouvement politique, retisse le lien social dans la proximité. Et cela, à travers l’instauration des valeurs sociales dans la diversité, hospitalité et solidarité. Ce mouvement se charge également de contribuer à l’éducation des masses, en passant par la connaissance des principes de la bonne gouvernance notamment, sur la connaissance des droits reconnus à tout homme et à tout congolais, en particulier, et la méthode de les défendre. L’idéal recherché par les cadres du M.DE.C, est d’atteindre effectivement le développement possible, ce qui va aussi, à les en croire, s’engager sur la voie du courage, de l’audace, de la dignité retrouvée et de la responsabilité dans un monde interdépendant.

La Pros.