Au total, trois (3) commissions sont à pied-œuvre pour éluder toutes les frustrations liées notamment, au processus électoral dans son aspect politico-légal, opérationnel en rapport avec la machine à voter et sécurisation des élections ainsi que la corruption, causes, conséquences, risques et mesures de sortie.

Ces trois commissions ont aussi l'obligation de travailler minutieusement en vue d'un atterrissage en douceur de la tripartite convoquée, lundi 25 mars dernier. Pour ce faire, la première commission va se pencher sur le Processus électoral dans son aspect politico-légal (Loi électorale et mesure d'application, Loi sur l'identification des électeurs, du fichier électoral, calendrier électoral...
La deuxième commission aborde l'aspect opérationnel (machine électorale, sécurisation des élections, contentieux électoraux, logistiques etc.

Enfin, la troisième commission s'attèle à analyser le processus électoral dans ses aspects liés à la corruption (causes, conséquences, risques, recommandations et mesures de sortie.
Hier, jeudi 28 mars 2019, le président du CNSA, Joseph Olenghankoy a fait le tour d'inspection des travaux qui se déroulent normalement en commissions. Aujourd'hui vendredi, il sera procédé à l'adoption des travaux par chaque commission. Et puis, suivra la grande plénière pour adopter les recommandations. Après que les recommandations aient été adoptées, les participants vont enfin, se concerter pour fixer la date de clôture de la tripartite qui doit intervenir incessamment, à en croire, le Rapporteur Valentin Vangi.

Suivant la loi organique n°18/23 du 13 novembre 2018, portant institution, organisation et fonctionnement du CNSA en son chapitre III, article 6, il convient de rappeler que le Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus Électoral (CNSA) a pour missions, entre autres, de veiller au respect de l'Accord par tous les animateurs des institutions et d'assurer le suivi ainsi que l'évaluation de sa mise en œuvre en vue de garantir l'organisation des élections crédibles et apaisées.

Eugène Khonde