Le rêve fait le 19 décembre 2019 par le médecin néphrologue André Kabanda Kana, Ministre près le Président de la République, pour une fête somptueuse de l’an 1 de Fatshi, vient de s’effacer. Il s’est évanoui devant une implacable et dure réalité politique : le bébé FCC-CACH est encore trop fragile. Il n’est protégé que dans une couveuse.

La gestion orthodoxe des Finances publiques instaurée par le Gouvernement Ilunga Ilunkamba depuis son investiture à la Chambre basse du parlement énerve des politiciens habitués à saigner à blanc le trésor public. Et, la tête de l’artisan de cette orthodoxie, qui n’est autre le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, est mise à prix. Nombreux sont ceux qui ne jurent plus que par son départ de l’Exécutif national.

Actuellement ministre des Finances, José Sele Yalaghuli n’a pas oublié pour autant ses provenances. Le samedi 25 janvier 2020, il est retourné au Bureau central de coordination (BCECO), où il a œuvré en qualité d’Economiste-Chef de division, à l’occasion de la cérémonie d’échange de vœux pour cette année.

Depuis Philadelphie aux Etats-Unis d’Amérique, Me Luc Fikiri Murefu a, lui aussi, dit sa râtelée et mis les points sur les ‘’i’’ concernant la question de la dissolution de l’Assemblée nationale qui fait couler beaucoup d’encres et salives au sein du marigot politique congolais.

«Il y a un temps pour tout», proclament les Saintes Ecritures. En RDC, le temps de la complaisance semble être définitivement révolu et fait désormais place à celui de la fermeté. La Porte-parole adjointe du Président Félix Tshisekedi a prévenu que celui-ci vient de passer à la vitesse supérieure.

*Le Président Tshisekedi a achevé, le 21 janvier dernier, sa première visite au Royaume-Uni depuis son investiture en 2019. A Londres, il a rencontré le premier ministre britannique, Boris Johnson, le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab et le ministre d’Etat au Développement international Alok Sharma. Il a, par ailleurs, assisté à une réception au palais de Buckingham Palace et rencontré des membres de la famille royale.

Pour la première séquence de son action à la tête du pays, Félix Tshisekedi cite comme élément phare, le retour de la RDC sur la scène internationale. Ceci se confirme notamment, par les invitations reçues par le Chef de l’Etat de partout dans le monde, et l’afflux des investisseurs étrangers en RDC. Il l’a souligné, le vendredi 24 janvier 2020, lors de la 18ème Réunion du Conseil des Ministres, tenue à la Cité de l’Union Africaine, sous sa férule.

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a présidé le samedi 25 janvier 2020, à la primature, une séance de travail avec une délégation de la MONUSCO, conduite par la Haut-Commissaire aux Droits de l’homme des Nations Unies, Mme Michelle Bachelet, qu’accompagnait Mme Leila Zerouggui, Représentante du SG des Nations Unies.