Aux dernières nouvelles, c’est déjà aujourd’hui son point de presse avec les médias nationaux et internationaux, sauf changement des dernières minutes.

Oui, le Président de la Commission électorale nationale et indépendante –CENI-, Corneille Nangaa devra s’adresser ce jeudi 20 décembre 2018 aux médias, à 48 heures de clôture de la campagne électorale et à 72 heures de la tenue du scrutin présidentiel couplé aux législatives nationales et provinciales, prévu pour le dimanche 23 décembre 2018. Jusque-là, le Président de la centrale électorale n’a jamais cessé de rassurer la population, quant à l’organisation des joutes électorales, selon l’almanach tracé depuis le 5 novembre 2017.

Cette-fois-ci, Corneille Nangaa est devant ses responsabilités. Entre report et la tenue du scrutin, la CENI est appelée à lever l’équivoque. Il sied de souligner que, cette sortie médiatique intervient sous un climat maussade. Face à moult écueils, de l’incendie de l’entrepôt qui a consumé près des 8000 machines à voter et d’autres matériaux de la CENI, sans oublier les PV qui devraient être distribués sur toute l’étendue du pays, et l’interdiction des activités de campagne électorale pour la présidentielle dans la ville de Kinshasa, Nangaa va-t-il continuer de rassurer la population quant à la tenue, ou surprendre l’opinion nationale et internationale sur un éventuel report ? Déjà, selon des tractations, d’aucuns parlent d’ores et déjà d’un report d’une semaine des élections à dater du 23 décembre 2018. Mythe ou réalité ? Le rendez-vous est donné.

D’emblée, il sied de souligner que cette rencontre avec la presse accréditée va intervenir le lendemain de l’annonce par André Kimbuta, Gouverneur de Kinshasa, de la suspension des activités liées à la campagne électorale pour la présidentielle et du retour mouvementé dans la capitale de Martin Fayulu Madidi, candidat de la coalition électorale ‘’Lamuka’’. Ce faisant, Nangaa va s’exprimer dans un contexte marqué également par les rumeurs de plus en plus persistantes sur un éventuel report des élections. Lesquelles rumeurs alimentées notamment, par le doute émis par certains observateurs sur la capacité de la CENI à dispatcher, à un temps record, tous les matériels électoraux dont les PV à travers le pays.

Merdi Bosengele

 


Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout