Lors du lancement des préliminaires des examens d’Etat dans la ville-province de Kinshasa, le ministre ad intérim de l'Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel-EPSP- Emery Okundji a, le jeudi 2 mai 2019, accompagné de la crème de l’Epsp, apporté un message du Chef de l’Etat aux élèves finalistes pendant sa tournée dans quatre différents centres de tous les districts de la ville-province de Kinshasa.

« Nous vous encourageons de bien passer vos examens. Car, le Chef de l'Etat compte beaucoup sur vous. Vous êtes l'avenir de ce pays», a-t-il déclaré.
Initialement prévue à 8 heures 30, c’était aux alentours de 9 heures 30 que tout a commencé. D’entrée de jeu, c’est l’Institut de la Gombe, situé dans le district de la Lukunga qui a ouvert son portail à Emery Okundji. S’imprégnant du déroulement de cette épreuve, face aux différents responsables du secteur éducatif, l’homme a encouragé les élèves finalistes. Après cette visite, c’est au district de la Funa, précisément au complexe scolaire Kimbuta, qu’il a poursuivi son bonhomme de chemin. Ne s’étant pas limité là, c’est le collège Saint Raphaël dans le district de Mont-Amba, à son tour, qui a accueilli l’autorité de tutelle. Enfin, c’est au groupe scolaire Elikya que la visite du ministre a pris fin. Pour Emery Okundji, sur l'ensemble du territoire national, environs 705 388 candidats sont enregistrés et sont repartis dans 20095 centres. Ainsi donc, la parité est respectée. Car, dans certains centres, l’on peut constater la supériorité en pourcentage des filles que des garçons, a-t-il indiqué.

Lambert Saïdi