Le jeudi 6 juin, l’ONG ‘’INFORME-MOI’’ que dirige Jonathan Lita, étudiant de L1 en communication sociale de l’Université Pédagogique Nationale (UPN), a organisé, dans la grande salle de conférence K2, une conférence-débat autour du thème : « créativité et innovation : gage du développement pour la jeunesse ». Cette activité a connu l’intervention de trois grands orateurs, à savoir : le professeur Dominique Mwenze qui a parlé sur les motivations théoriques de la créativité, de la Députée nationale Christelle Vuanga qui a martelé sur le courage comme passerelle pour l’émergence personnelle. Et, en dernier lieu, la journaliste Rachel Kitsita, responsable du magazine de presse ACTU 30 a, quant à elle, abordé le sujet lié à la détermination, comme gage d’une créativité innovante.
La salle de conférence K2 de l’Université pédagogique nationale était étroite pour contenir le nombre d’étudiants qui étaient venus assister à cette conférence-débat initiée par la structure INFORME-MOI. Une heure trente minutes aura suffi à chacun des conférenciers de parfumer l’audience de part sa propre expérience dans le domaine de créativité et l’innovation, pour un meilleur épanouissement de la jeunesse congolaise. Conformément au sujet qui lui a été soumis, à savoir : les facteurs qui permettent de booster les créativités et innovations, le Professeur Dominique Mwenze a d’abord tenu à définir certains concepts clés de la créativité. Cette dernière qu’il considère comme la capacité qu’a un homme de générer les idées positives devant des problèmes. L’intervenant a, en outre, demandé à l’assemblée d’avoir une bonne analyse des situations, en vue de bien réussir dans tous les projets. C’est-à-dire, définir le problème avant de sélectionner les idées. Avec toute conviction, Dominique Mwenze s’est réjoui d’avoir été du nombre des intervenants. Raison pour laquelle, il a recommandé à tout un chacun de toujours tenir compte des éléments tels que l’optimisme, le développement des capacités de collaboration, l’adaptation aux besoins de l’environnement ainsi que la confiance comme cheval de bataille pour une meilleure innovation.
Quid du partage d’expérience personnelle ?
Dans leurs propos, la Députée nationale Christelle Vuanga et la journaliste Rachel Kitsita ont, à tour de rôle, partagé leur propre expérience. Tenez ! Madame Vuanga, quoiqu’élue du peuple dans la circonscription de la Funa, a insisté sur le leadership : « Partout où je passe, je recommande à la jeunesse congolaise de miser sur le leadership. Les jeunes doivent avoir des capacités d’influencer les autres. Le courage, l’inspiration, la vision, la conviction et le but constituent des facteurs qu’il faut faire passer en premier lieu pour mieux susciter la créativité», a-t-elle déclaré.
Zoom sur INFORME-MOI
L’Organisation non-gouvernementale «Informe-moi» est une structure créée par les étudiants de l’UPN, précisément ceux de la première année de licence des Sciences de l’information et de la communication (SIC). Comme son nom l’indique, l’organisation s’est donnée pour mission d’informer et d’apporter des solutions aux problèmes sociaux. Surtout qu’à l’heure actuelle, l’on observe un intérêt croissant pour le domaine de l’entrepreneuriat. Avec son projet intitulé : «Créativité et innovation : gage du développement pour la jeunesse», ensemble avec ses collaborateurs, la structure aura sans nul doute mille chances de toucher une diversité croissante des jeunes, qu’ils soient sans diplôme, dans des centres de formations ou dans d’autres milieux. A tout dire, « Informe-moi » entend contribuer à la sensibilisation des jeunes et des autorités congolaises sur l’entrepreneuriat, pour réduire le taux de chômage, informer et susciter le débat dans les milieux universitaires, les médias et les organisations de la société civile.
Gaston Kisanga