‘’La problématique de l’apprentissage du travail pour l’employabilité et la lutte contre le chômage, est aujourd’hui une priorité incontestée qui requiert l’attention de toutes les forces vives d’un pays‘’, a déclaré John Ntumba Panumpakole lors de son séjour à Brazzaville, en République du Congo, la semaine du 14 octobre dernier.

Au fond, toutes les décisions hiérarchiques restent toujours en faveur de Mme Wivine Yenga. Question : qu’est-ce qui bloque l’arrêté ministériel de l’actuel Ministre, Thomas Luhaka pour réhabiliter cette dame? Cette question ne devrait trouver la réponse qu’auprès du nouveau Ministre de l’ESU qui, en principe, doit accompagner le Chef de l’Etat dans sa vision d’instaurer un Etat de droit en République démocratique du Congo.