Colors: Yellow Color

Au pouvoir ou en dehors, Marie Olive Lembe Kabila reste égale à elle-même. Comme toujours dans ses œuvres, la très généreuse première dame ‘‘honoraire’’ de la RDC n’est pas restée indifférente à la disparition inopinée du jeune comédien congolais, Jacques Chico Pululu. Le mercredi 8 janvier, elle a dépêché d’urgence sa représentante avec une enveloppe de 10.000 USD pour remettre à la famille biologique de l’illustre disparu.

André Lufwa Mawidi, 97 ans, Artiste-Concepteur de la statue légendaire du «batteur de tam-tam» de la Foire internationale de Kinshasa, FIKIN, serait entre la vie et la mort. Son état de santé est très critique, apprend-on d’une source proche de la famille, qui lance un appel pathétique aux personnes de bonne volonté d’apporter assistance à ce grand sculpteur congolais terrassé par la maladie depuis plusieurs mois.

Et pourtant, le Collectif des Artistes et des culturels du Congo, (CAC) avait adressé trois mémorandums au Président de la République pour lui faire voir comment le secteur culturel ne tourne pas en République Démocratique du Congo où il n’a toujours pas une politique culturelle pour rentabiliser et mieux défendre l’image du pays.

André TETU est Président Directeur Général d’Air Monde Culture qui est une grosse maison de Management et Production des artistes musiciens en France. Evidemment, son nom résonne souvent dans les oreilles des mélomanes qui adorent la Rumba pure de Madilu System ou encore de la Sirène d’eau douce, Faya Tess, à travers les dédicaces dans leurs chansons.

Kinshasa n’est pas seulement la capitale africaine de la musique, même si cet art d’Orphée fait de lui coqueluche parmi toutes. Mieux, elle est aussi celle de la bande dessinée. Oui, une vérité surprenante mais qui n’étonnerait pas l’histoire. Puisque, l’atelier de création, recherche et initiation à l’art ‘’ACRIA’’, organise du mardi 10 au samedi 14 décembre 2019, au musée national se trouvant au boulevard triomphal, dans la commune de Lingwala et à la place des artistes au rond-point victoire dans la commune de Kalamu, le salon de la bande dessinée et de l’autre muzik (SABDAM). Ce grand rendez-vous va réunir des auteurs, des artistes et des acteurs culturels venus de certains pays européens, autour du thème « patrimoine historique Kongo».

Hormis l’aspect festif de ce salon, à savoir des concerts, récitals, dédicaces, le SABDAM va servir à tous les participants, un cadre des rencontres, des exposés et des conférences, autour de la thématique : «la professionnalisation du métier de l’artiste ». En plus de la bande dessinée, signale-t-on, la musique sera également au rendez-vous. «L’autre muzik est cette autre manière d’appréhender notre musique, en respectant ses normes, tout en gardant la convivialité certaine qui la caractérise. C’est ainsi que nous invitons tous les amoureux de la bande dessinée à venir très nombreux au plus grand rendez-vous culturel congolais internationale de l’année», a dit Barly Baruti, l’un des organisateurs de ce festival, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dernièrement, à la salle polyvalente du centre Wallonie Bruxelles.
L’ASBL ‘’Acria’’ prévoit dans la matinée du mercredi 11 décembre 2019, un carnaval motorisé qui va partir de la place des huileries jusqu'à la place des artistes au rond-point Victoire. Et s’en suivra au crépuscule, sous une ambiance bon enfant, de concert de slam, qui sera tenu par un génie en herbe.

Signalons que l’accès à cette foire est gratuit mais par contre, les visites au niveau du musée, n’engagent que ceux qui gèrent ce patrimoine qui vient d’être inauguré par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Jimmy Sita

 

Ça fait pratiquement deux ans qu’elle rêve de rencontrer son idole. Après une si longue attente, la jeune Fololo, âgée de onze ans, a finalement vu en personne la cinéaste Carine Ilunga qu’elle a toujours adulée. Ce fut une grande émotion, un moment de joie immense, une inoubliable surprise, un magnifique cadeau de Noël d’une Star à son fan.

Les plus lus