Du 4 au 6 novembre 2019, soit pendant 3 jours, une vingtaine d’experts du secteur des assurances en République Démocratique du Congo participent à un atelier de formation technique sur le Régime de la Carte Jaune du Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA).

Cette formation, dont le go a été donné ce lundi 4 novembre à Kinshasa, s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui au processus d’intégration économique de la RDC au sein du COMESA. Le projet est financé par l’Union européenne pour une enveloppe globale de 620 158 euros, repartie entre les différents services ciblés notamment, l’OPEC, DGDA, Secrétariat Technique du Comité Interministériel sur l’Intégration Régionale, ARCA et SONAS.

La mise en œuvre de ce projet va permettre d’améliorer la participation du pays aux programmes d’intégration régionale du COMESA dans le secteur des assurances, en facilitant l’utilisation de la Carte Jaune, en augmentant le volume des transactions et en améliorant la gestion du système numérique de la Carte Jaune en RDC.
En fait, la carte Jaune est une attestation d’assurance régionale qui couvre la responsabilité civile encourue par les automobilistes non-résidents en passage dans un Etat membre du COMESA. Tenant compte du processus de la libéralisation du secteur d’Assurances, ces nouvelles sociétés vont devoir suivre cette formation durant ces trois jours afin d’être outillées dans l’utilisation de cette carte. A cet effet, le Directeur Général a.i de l’ARCA, Alain Kaninda a précisé que cette réforme du secteur des assurances est consacrée à des assurances modernes, respectant les principes de base internationalement reconnues et fixant le cadre légal du marché.

Dans son allocution, il a notifié que la RDC étant pays membre du régime de la carte jaune du COMESA, a manifesté la volonté d’améliorer ses opérations en nombre, en valeur ainsi qu’en qualité de service. Suite à cela, un accord a été signé entre le Gouvernement congolais et le COMESA avec pour objectif de renforcer l’appui du processus de son intégration économique. C’est de cet accord que tient lieu cette formation pour l’amélioration de l’utilisation de la carte jaune en RDC, en augmentant aussi son volume de transaction et le progrès la gestion de son système numérique.

Résultat significatif
La commercialisation de cette carte se fera dans 15 points de vente, repartis dans la zone allant du Nord-est au sud-est du pays. Par ailleurs, la SONAS assure le rôle du bureau national de carte jaune. Ainsi, il a lancé un message d’union d’efforts pour la croissance de la Nation Congolaise, de la région du COMESA ainsi que du continent africain dans son ensemble.

A l’issue de cet atelier, la RDC renforcera ses capacités ainsi que ses activités du bureau de la carte Jaune constitué de la SONAS et les sociétés d’assurance primaire dont RAWSUR, SFA, et Activa. Pour l’obtention d’un résultat significatif, ces formations seront suivies par des activités de vulgarisation.

La Pros.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout