*Dix fermiers du Kwilu, partenaires du PAPAKIN, ont effectué un voyage d’échanges d’expériences en Côte d’Ivoire du 4 au 12 octobre 2019.L’objectif cette mission de près de plus d’une semaine pour le PAPAKIN était de renforcer leurs capacités en agriculture contractuelle et Partenariat Public-Privé-Producteur.
Il faut noter qu’au cours de cette mission, plusieurs visites et séances de travail ont été réalisées avec l’Association interprofessionnelle de la Filière Palmier à Huile à Abidjan (AIPH).
Les Usines de première transformation dont DEKEL OIL, la Coopérative COOPTOSA et les planteurs des palmiers ont été également fait l’objet d’autres visites de terrain.
De leur côté, les fermiers, contents de cet échange d’expériences, combien riche en leçons, ont apprécié et salué le fonctionnement de la filière Huile de palme en Côte d’Ivoire.
Ils ont, en outre, émis le vœu de voir l’interprofessionnelle de la filière Huile de Palme devenir effective en RDC avec l’appui du PAPAKIN.
Après cette visite, les Fermiers du Kwilu ont remercié le PAPAKIN pour l’organisation de cette mission d’échanges, première du genre pour leur Province, grâce à l’appui du FIDA, partenaire du Gouvernement de la RDC dans le domaine de l’agriculture.

La Pros.

C’est hier, mardi 24 septembre 2019, au Centre Caritas Congo, que la FAO, les professionnels du secteur agricole de plusieurs provinces et le cabinet du ministre de l’agriculture se sont rassemblés, pour lancer officiellement les travaux de la mise en œuvre de la Politique Agricole Commune Régionale de la SADC en RDC.

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) de la République Démocratique du Congo et sa Directrice Générale, Mme Agnès Mwad Nawej Katang, viennent de prendre la tête du Comité du Bureau de Liaison de l'Association Internationale de la Sécurité Sociale pour l'Afrique Centrale (BLAISAC).

Dans le cadre du soutien au programme de sécurité sanitaire mondiale dans la lutte contre les zoonoses et le renforcement de la santé en Afrique, la FAO a procédé, lundi 4 novembre 2019, au lancement de l’atelier de formation sur la visualisation des données et la cartographie des maladies et des facteurs de risque à l’aide du système d’information Géographique (SIG).

Après un processus complexe de préparation, de contrôle et d’inspection, la société Congo Airways a renouvelé, pour une durée de deux ans, le certificat E-IOSA (Iata Operational Safety Audit) qui est un système d’évaluation reconnu au niveau international et conçu pour examiner la gestion opérationnelle et le système de contrôle d’une compagnie de transport aérien.

Caractérisée par l’instabilité politique et l’insécurité sociale au pays, la vie du peuple congolais ressemble actuellement à celle de gestion d’un verre à moitié vide ou à moitié plein pour lequel il faudra déjà prendre position positivement ou négativement dès maintenant afin de chercher à aboutir à un jugement fondé du bilan que nous présenterait le 5ème Président de la R.D.Congo, qui aura travaillé avec un 1er Ministre dont les membres du Gouvernement auraient la confiance du peuple congolais.

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout