Les intervenants du monde maritime international et du commerce extérieur, membres de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA), ont participé du 29 au 30 janvier 2019, à la première session ordinaire du Comité directeur qui s’est tenue au Gabon, plus précisément à Libreville.

La République Démocratique du Congo s’est faite valablement représenter par l’Office de Gestion du Fret Multimodal, du reste, conseil du gouvernement en matière de collecte en mode multimodal, de tous les frets tant à l’importation qu’à l’exportation, avec à sa tête, M. Patient Sayiba Tambwe, Directeur Général de l’Office. Les dix-neuf (19) membres ayant participé pendant deux jours, à la réunion du Gabon, la première pour l’exercice 2019, ont vécu des moments riches en enseignements et d’une très haute facture. Ils se sont penchés minutieusement sur des échanges fructueux qui vont dans le sens d’accroître la performance du système de transport des marchandises en Afrique sous toutes ses formes et ses incidences sur l’économie des Etats membres.
Organisées sous le haut patronage du Ministère gabonais des Transports et de la Logistique, ces assises ont bel et bien permis au Directeur Général de l’Ogefrem de s’émouvoir à travers un discours musclé qui a captivé toute l’assemblée. Et ce, jusqu’à bénéficier de ses pairs la qualité de membre du Comité ad hoc de la Commission sur les réformes de l’UCCA.
Le maître mot de son intervention s’est plus focalisé autour de nouvelles ressources de l’Union en bordure des cotisations habituelles. Des salves d’applaudissements frénétiques n’ont cessé d’accompagner son discours.
Il est à noter que la profonpatient ogrefrem 2deur de l’aphorisme de M. Sayiba a séduit les membres participants, au point que la RDC a été désignée pour abriter la deuxième session de l’UCCA qui aura lieu au mois de juin prochain.
Une trentaine des membres sont d’ores et déjà annoncés à Kinshasa car, l’UCCA connaît un élargissement de son champ d’actions, contrairement aux anciennes habitudes. Pour cela, les assises de Kinshasa connaîtront la participation d’autres pays de l’Afrique de l’Est et ceux de l’Afrique Australe en vue d’enrichir des réflexions pour aboutir sur une vision commune de la promotion du commerce extérieur.
Les enjeux économiques ont été inexorablement au centre des discussions entre différents conseils des Chargeurs. Ces derniers ont convenu, par ailleurs, pour la tenue, dans tous les prochains jours du Forum économique entre le Gabon et la RD-Congo, deux Etats membres de l’UCCA qui s’offrent l’opportunité de parler de la facilitation des échanges commerciaux capables de booster le développement économique durable de l’Afrique.
La première session ordinaire du comité directeur de l’UCCA qui appartient désormais au passé, a tout aussi permis l’adoption du plan d’actions 2019. Mais, également, l’inauguration du siège du conseil des Chargeurs gabonais.
Faisant d’une pierre plusieurs coups, le DG Patient Sayiba a effectué une visite à l’Ambassade de la RDC au Gabon. Au cours de ce tête-à-tête entre compatriotes, les deux interlocuteurs se sont donné des assurances pour que le Forum économique entre le Gabon et la RDC soit d’une réussite totale.
En tout état de cause, la RDC, représentée par l’Ogefrem aux assises de Gabon, a récolté une moisson abondante avec des perspectives meilleures et très prometteuses. A ce jour, outre le secteur du Commerce extérieur, elle demeure un symbole de la démocratie en Afrique, grâce à la passation civilisé du pouvoir entre un président de la République élu sortant et un président de la République élu entrant. Partant, elle occupe désormais une place prépondérante dans le concert des nations.

Eugène Khonde

Les plus lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tout